Les Renards Roannais ont reçu ce samedi soir les Grizzlys de Vaujany. Au terme d’un match engagé, ce sont les Grizzlies de Vaujany qui ont finalement eu le dernier mot (2-4)

@Parlons Sports/Jules Roche

Les hommes de Gabriel Escudero attaquaient leur dernier match en 2017 avec de bonnes intentions seulement la jeunesse iséroise tenait tête aux Renards. Le tableau d’affichage restera vierge durant les 20 premières minutes du match.

Les pénalités pleuvaient ensuite des deux côtés, hachant ainsi le jeu. Les Grizzlys reprenaient petit à petit la possession du palet et allaient ouvrir le score à la 24e minute par l’intermédiaire de Maxence Leroux. Dans la foulée, les filets roannais allaient de nouveau trembler après le tir de Lucas Bonnardel, qui concluait un mouvement isérois en contre attaque (0-2, 26e). Seulement, les Renards finissaient par trouver la faille quelques minutes plus tard grâce à Alexandre Monnier (1-2, 29e). Ce fut l’occasion pour le public, venu nombreux, de jeter les peluches sur la glace à la suite de l’initiative prise par le club pour aider l’association Les Nez Rouges. Les hockeyeurs roannais allaient ensuite se retrouver en supériorité numérique pendant 4 minutes sans pour autant parvenir à égaliser. Les Grizzlys de Vaujany allaient même réussir à inscrire un 3e but, le 2e pour Maxence Leroux, avant de rentrer aux vestiaires (1-3, 39e).

D’entrée de jeu, les visiteurs frappaient un grand coup par le biais de Maxence Leroux, qui réalisait ainsi un triplé (1-4, 42e). Mais la réaction des Roannais ne tardait pas à se faire savoir et Frédéric Lemay-Bégin (2-4, 43e). Le dernier quart d’heure tournait nettement à l’avantage des joueurs de Gabriel Escudero mais Vaujany faisait de la résistance à l’image de son gardien (Loïc Corvez), élu homme du match et sortait vainqueur de cette double confrontation.

Ce fut donc malheureusement une défaite pour finir l’année 2017 mais les guerriers du CHR auront à cœur de se rattraper en 2018 le 6 janvier prochain à Montpellier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here