Un run de 29 points dans le dernier quart-temps et un apport considérable du banc villeurbannais (60 points sur 92) ont permis à la Green Team de s’imposer dans les dernières secondes sur le parquet du Zenith Saint-Pétersbourg (89-92). L’ASVEL s’adjuge provisoirement la première place du groupe D en Eurocoupe avec un bilan de 5 victoires et 3 défaites.

Un hold-up ! C’est ce que les hommes de J.D. Jackson ont réalisé au Yubileyny Sports Palace à l’occasion de la 8ème journée d’Eurocoupe. Menée tout au long de la partie, l’ASVEL a pu résister aux assauts russes, notamment de son ailier Sergey Karasev (30 d’évaluation : 27 points, 4 passes et 3 rebonds).

Le banc des visiteurs a été particulièrement efficace. Ce dernier a apporté les deux tiers des points de l’équipe (60 points sur 92), à l’image des jeunes Alpha Kaba (17 points à 7/8 et 9 rebonds en seulement 19 minutes) et Amine Noua (8 points à 4/5 et 5 rebonds en 12 minutes). Au total ce sont pas moins de six joueurs villeurbannais qui ont terminé la rencontre avec plus de 13 d’évaluation.

L’ASVEL a pu forcer la décision dans les deux dernières minutes grâce à des paniers consécutifs d’Alpha Kaba, Justin Harper (16 d’évaluation : 18 points à 7/10) et Demarcus Nelson (14 d’évaluation : 8 points, 4 rebonds et 3 passes).

Malgré cela, les Rhodaniens avaient encore l’occasion de se faire des sueurs froides dans les 10 dernières secondes. Les joueurs du Zénith disposaient de la dernière possession et n’étaient qu’à 3 points de retard. Un shoot à longue distance aurait contraint les visiteurs à une prolongation. Mais après un rebond offensif pris par les Russes, le salut est venu de la main baladeuse de Charles Kahudi qui a intercepté la dernière passe et scellé définitivement la victoire villeurbannaise (89-92).

La Green Team prend seule la tête des opérations dans le groupe D (5 victoires et 3 défaites), en attendant les autres matchs de ce soir et de demain. Mais une chose est sûre, l’ASVEL fait une excellente affaire en allant chercher une victoire capitale sur un terrain difficile (le Zenith restait invaincu en Eurocoupe à domicile).

L’ASVEL va enchainer sur les 11 prochains jours avec 3 réceptions toutes compétitions confondues (Bourg-en-Bresse, Tofas Bursa et Nanterre).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here