L’ASVEL continue sa croissance au plus haut niveau sous l’impulsion d’un duo Tony Parker – Nicolas Batum ambitieux. Retour en chiffres sur une année 2017 pleine de promesses.

8 : La place occupée par l’ASVEL à la fin de la saison régulière 2016-2017. Un résultat décevant au regard du titre de champion acquis l’année passée. Les hommes de J.D. Jackson créeront malgré tout la surprise en éliminant le leader Monaco en 1/4 de finales de playoffs, avant finalement de tomber au bout de cinq matchs contre la SIG de Vincent Collet (après avoir pourtant gagné les deux premières manches).

56,5 : Le pourcentage de victoires toutes compétitions confondues du club lors de l’année 2017 (62 matchs disputés : 35 victoires, 25 défaites et 2 matchs nuls).

533 : Le nombre de points inscrits par Darryl Watkins lors de cette année civile 2017, soit le plus haut total de son équipe.

8,3 millions : Le budget approximatif du club calculé pour la saison 2017-2018. L’ASVEL se situe bien devant ses autres concurrents français dans ce domaine (Strasbourg est le 2ème budget avec 7,7 millions d’euros, suivi de Monaco en 3ème avec 6,3 millions). Au passage, Lyon-Villeurbanne possède aussi la première masse salariale du championnat (2,7 millions d’euros).

15,6 : La plus haute évaluation moyenne de l’équipe, toutes compétitions confondues depuis le début de saison 2017-2018. C’est celle du meneur John Roberson (avec 19,2 d’évaluation en Eurocoupe et 12,9 en Pro A).

129 : Le record de points de l’ASVEL durant cette année 2017 lors de la 10ème journée de saison régulière de l’Eurocoupe contre Gran Canaria. Il aura fallu pas moins de trois prolongations pour départager les deux équipes sur le fil (128-129).

11 : Le nombre de paniers à 3 points inscrits par John Roberson dans cette même rencontre face à Gran Canaria. Le meneur américain a signé le record du nombre de paniers à longue distance inscrits dans un match d’Eurocoupe. L’ancien Chalonnais a terminé le match avec un 44 d’évaluation (42 points à 11/16 à 3 points, 8 passes et 4 rebonds). A noter que tous ses paniers derrière la ligne ont été marqués après la mi-temps !

3 : Le nombre de joueurs de l’ASVEL sélectionnés pour le All-Star Game 2017. Deux français (Charles Kahudi et Amine Noua) et un américain (John Roberson).

6 : Le classement de l’ASVEL en Pro A à l’heure d’attaquer cette année 2018. Le club compte 8 victoires et 6 défaites. L’équipe est en rodage, mais doit à présent passer la vitesse supérieure, avec un effectif taillé pour jouer les premiers rôles.

Crédit photo : asvelbasket.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here