Les Bleus ont débuté le championnat d’Europe en Croatie face à la Norvège, une équipe que les hommes de Didier Dinart connaissent bien. 


 

Dès le début de la rencontre, les français vont se laisser surprendre par un tir norvégien, qui seront les premiers à ouvrir le score. Mais ensuite bien en place et grâce à de beaux arrêts du gardien tricolore, les coéquipiers de Karabatic vont réussir à creuser un petit écart (5-2, 6′). En manque de réussite, les norvégiens vont enchaîner les pertes de balles et les fautes parfois grossières permettant à la France de s’offrir 3 points d’avance (8-5, 12′). Les coéquipiers d’Hansen vont revenir rapidement dans la rencontre en arrivant à trouver la faille tricolore (8-8, 15′). Alors que les deux équipes se rendent coup pour coup, les norvégiens vont venir prendre l’avantage et après un arrêt sur Mahé, la Norvège vient prendre 2 points d’avance (11-13, 20′). Après 8 minutes sans trouver les chemins du filet, dû à la belle prestation du gardien norvégien Bergerud, les français réussissent à revenir à un point de retard (12-13, 26′).

Lors de cette première mi-temps, les bleus ont montré quelques faiblesses notamment dans le secteur offensif et se doivent de corriger cela pour espérer pouvoir venir reprendre la main sur le match face à une équipe norvégienne qui a mis du temps à rentrer dans la rencontre, avant d’imposer son jeu aux protégés de Didier Dinart. Rien n’est joué dans ce match de haut vol, et les

Les bleus reprennent la rencontre en supériorité numérique, avec une faute norvégienne en toute fin de première période. Cette supériorité n’aura pas réussi aux français qui voient la Norvège reprendre son avance de 3 points (16-19, 33′). Sur un arrêt de Gérard, les Bleus reviennent à une longueur des norvégiens (19-20, 36′). Les français n’arrivent pas à rentrer dans cette deuxième période et subissent le beau jeu nordique (20-23, 38′). Karabatic, tente de sonner la révolte d’une équipe de France qui subit la dure loi norvégienne et ramène les siens à deux points (22-24, 43′). Mahé et les siens reviennent dans la partie poussés par leurs supporters (24-25, 47′). Deux passages en force sifflés, les tricolores voit la Norvège reprendre le large (24-27, 49′). Dans les 10 dernières minutes de la rencontre, les Bleus parviennent à revenir à hauteur des norvégiens (27-27, 52′). La fin de match est irrespirable, les deux équipes se rendent coup pour coup (28-28, 54′). Au meilleur des moments, sur une perte de balle norvégienne, les bleus ratent l’occasion de prendre de l’avance. Porte, prendra ensuite une pénalité et offrira à la Norvège un 9m non transformé. Dans cette fin de match explosive, Luc Abalo donne l’avantage aux siens (31-30, 58′).

Les Bleus ont souffert jusqu’à la dernière seconde mais s’imposent 32-31, face à une remarquable équipe de Norvège.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here