Plus de 30 points d’écart ! C’est le verdict du déplacement de l’ASVEL qui a eu lieu ce soir à Chalon-sur-Saône, dernier de Pro A. C’est la troisième défaite pour les Rhodaniens en quatre matchs disputés depuis le début de l’année 2018.

Chalon-sur-Saône n’a plus rien à voir avec la brillante équipe victorieuse du championnat de l’année dernière. Dégarnie de son ancien trio phare (John Roberson – Cameron Clark – Moustapha Fall), cette équipe a sombré dans les abysses du classement, au point que la relégation semble plus que jamais d’actualité.

Une occasion parfaite pour Lyon-Villeurbanne de se relancer. Mais une occasion gâchée et un doute qui s’instille de plus en plus à l’heure fatidique de la validation du ticket pour la Leaders Cup. Le meneur John Roberson a été catastrophique (-8 d’évaluation : 0 points à 0/7 et 4 pertes de balles) et A.J. Slaughter s’est montré une fois de plus extrêmement maladroit (-1 d’évaluation : 2 points à 1/7). Et sans sa traction arrière, la machine verte a forcément bien plus de mal à se mettre en route. Plus globalement, les joueurs de l’ASVEL n’avaient absolument pas réglé la mire à longue distance (avec un très vilain 1/19 dans cet exercice !)

En face, Mickaël Gelabale a livré un match plein (24 d’évaluation : 15 points à 5/8 et 8 rebonds). L’ancien arrière de l’équipe de France a bien été relayé par Pierre-Antoine Gillet (15 d’évaluation : 14 points et 7 rebonds).

Une nouvelle défaite à l’extérieur à la clé pour l’ASVEL (la 10ème en 14 rencontres disputées hors de l’Astroballe). Dans le même temps, Cholet s’est imposée face à Pau-Lacq-Orthez (68-76) et revient à hauteur de la Green Team au classement (8 victoires et 8 défaites). Il faudra batailler jusqu’au bout pour conserver une chance d’aller à Disneyland Paris.

Prochaine rencontre :

Le 17 janvier à 20h45 : réception de Limoges (top 16 Eurocoupe – 3ème journée).

Crédit photo : asvelbasket.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here