Pour le compte des seixièmes de finale de Coupe de France, les Verts de Jean-Louis Gasset se déplaçaient au Stade de l’Aube, à Troyes, avec comme objectif de se qualifier au prochain tour. Malgré une domination certaine, les stéphanois s’inclinent aux pénaltys.


Le début de match est plutôt similaire à celui de la rencontre face à Metz (0-3). Comme face à Metz, les Verts doivent concéder un pénalty sur mauvaise remise vers Moulin, le contraignant à faire faute. Le vétéran Benjamin Nivet a transformé le pénalty en toute sérénité. Cependant, ce sont les Verts qui prennent le jeu à leur compte après ce fait de jeu. Ils ne parviennent pour autant pas à recoller au score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les stéphanois sont conquérants et reviennent rapidement au score grâce à une belle tête d’Habib Maïga. Quelques minutes plus tard, c’est Romain Hamouma puis Hernani qui viennent inquiéter le portier troyen. Les Verts n’arriveront cependant pas à prendre les devants au terme du temps réglementaire. Des prolongations se profilent donc au Stade de l’Aube.

Les troyens souffrent physiquement : ils concèdent de nombreuses occasions mais Samassa veille au grain et maintient son équipe à flot. Alexander Soderlund et Dylan Chambost ont même eu l’occasion de finir le match mais ne sont cependant pas parvenus à trouver le cadre. Les joueurs vont donc se diriger vers une séance de penaltys.

Au terme de cette séance, c’est Samassa, le portier troyen, qui a pris le dessus sur les tireurs stéphanois. Les troyens s’imposent donc à domicile face à des Verts très entreprenants mais peu réalistes. A noter les belles entrées des jeunes stéphanois Vagner, Chambost et Camara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here