On ne peut qu’être fier de vivre ce genre de moments là. Fan de tennis ou autre sport, on ne peut qu’admirer l’incroyable palmarès de Roger Federer. Aujourd’hui, en finale, le Suisse était opposé à Marin Cilic et au terme d’un incroyable match en 5 sets, « Roger » a soulevé son 20ème titre du Grand Chelem dans une Rod Laver Arena pleine à craquer !


Que dire? Roger Federer jouait sa 30ème finale de Grand Chelem avec pour but de remporter son 20ème titre en majeur. Le 8 juillet 2016, Roger Federer sortait du court central de Wimbledon, abattu, blessé et défait par Milos Raonic en demi-finale. A ce moment là, personne n’était en mesure d’imaginer qu’un an et demi plus tard, son score de majeur serait de 20 ! Face à Marin Cilic qui jouait sa troisième finale, le Suisse s’est imposé en cinq manches dans un match absolument divin (6-2 ; 6-7 ; 6-3 ; 3-6 ; 6-1). A 36 ans, la performance est homérique.

Néanmoins, la quête à ce succès n’a pas été de tout repos. Une entame de match parfaite  voit Federer double-breaker et mener 4-0, Cilic est sous l’eau, tendu, crispé, le Croate n’arrive pas à mettre son jeu en place pendant que Federer déroule son tennis en étant très à l’aise en retour et dans l’échange. Mais le deuxième set va être un scénario différent, Marin Cilic va se procurer deux balles de break à 1-1, bien que non converties, ces occasions vont relancer le futur numéro trois mondial. Il va sauver même quatre balles de break sur son service et emmener Federer à un tie-break. Très solide, le Croate empoche la manche et relance la partie. Au troisème set, Roger Federer semble trouver un second souffle, le Suisse va se montrer très offensif et prendre le service de Marin Cilic à 3-2… Tutoyant l’état de grâce, l’homme aux désormais vingt titres du Grand Chelem nous sort des coups d’extraterrestres comme cette splendide demi-vollée de coup droit

Le Suisse empoche donc la manche et semble partir pour s’imposer en quatre sets puisqu’il break d’entrée Cilic. Il se procure même une balle de double break qui ne sera pas convertie… A partir de ce moment là, le numéro deux mondial connaît un énorme trou d’air (grosse panne de service) et Cilic ne rate plus un coup. Le Croate saisit sa chance et prend par deux fois le service de Federer pour s’adjuger la manche. On aura donc le droit à un cinquième set décisif comme on les aime. Federer, bien que tendu, bien qu’un peu limité physiquement, fait parler son expérience et va mettre la main mise sur cet acte en ayant notamment retrouvé son service et en sauvant deux balles de break sur le premier jeu. Il break le Croate par deux fois et sur un service gagnant le Suisse conclut la partie et laisse éclater sa joie.

L’histoire est parfaite pour Federer et on se demande quand va t-il arrêter? A 36 ans, le Suisse atteint des sommets et conquit tous les publics. Il remporte un troisième titre du Grand Chelem sur les quatre derniers qu’il a joué. Il est maintenant co-détenteur du record de titre à Melbourne qui est de 6 (à égalité avec Djokovic et Emerson). Au classement ATP, il se rapproche de son rival Nadal en se positionnant à 155 points de l’Espagnol… Du côté de Cilic, sa finale était belle mais le Croate n’a pu que s’incliner. Faisant sa deuxième finale de Grand Chelem sur les trois derniers majeurs, Cilic va connaître son meilleur classement en atteignant la troisième place mondiale !

Roger Federer, heureux et soulagé d’avoir gagné n’a pas pu se retenir de craquer et au moment de terminer son discours et de féliciter sa team, les larmes sont apparues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here