Les Français s’inclinent une deuxième fois d’affilée dans ce Tournoi des 6 Nations face à l’Écosse (32-26). Les promesses entrevues lors de la première mi-temps n’ont pas suffi. 

Toujours pas ! Une semaine après le coup de poignard de Jonathan Sexton au Stade de France (défaite 13-15 contre l’Irlande), la France devait absolument gagner pour se relancer dans ce Tournoi des 6 Nations. Mais les Bleus sont tombés sur un os, cet après-midi, face au XV du Chardon poussé par son public de Murrayfield.

Duel de buteurs

Les Tricolores avaient pourtant bien entamé la première période avec un essai de Teddy Thomas dès la 3e minute. Une action quasi copie-conforme à sa réalisation contre l’Irlande samedi dernier après un débordement réussi. Malgré une pénalité en plus de Machenaud (0-10), la réaction écossaise ne s’est pas faite attendre. A la suite d’un bon mouvement, Maitland aplatit en coin (7-10). A la 27e minute, Teddy Thomas s’offre le doublé (7-17) avant que les Bleus se fassent de nouveau perforer dans leur défense avec l’essai de Jones (14-17). A la mi-temps, les Français virent en tête avec une courte avance de 6 points (14-20) mais ont perdu sur blessure leur demi-de-mêlée Maxime Machenaud (remplacé par Baptiste Serin).

Au retour des vestiaires, les spectateurs d’Édimbourg assistent à un véritable duel de buteurs. Laidlaw et Serin se rendent l’appareil à chaque fois. Le score est à égalité (26-26) à la 65ème minute. Moment où l’Écosse décide de pousser, ballon en main, et d’occuper le camp français. Les Tricolores ne vont presque jamais voir la balle et se font pénalisés deux fois pendant le dernier quart d’heure. Craig Laidlaw, buteur et capitaine du XV du Chardon, transforme et offre la victoire aux écossais 32-26.

Contre l’Italie dans quinze jours

C’est une nouvelle désillusion pour le XV de France qui avait pourtant affiché de bonnes intentions, notamment en première période, dans le jeu en main mais la vivacité des écossais a fait la différence et eu pour conséquence l’indiscipline française. Après une lourde défaite inaugurale face au Pays de Galles (34-7), les Écossais lancent enfin leur tournoi. Les Français, quant à eux, enchaînent une nouvelle défaite après le premier échec au Stade de France contre l’Irlande (13-15), il y a une semaine. Pire, les Bleus n’ont plus gagné depuis presque un an, la dernière victoire en date étant le succès arraché en prolongations face au Pays de Galles (20-18), le 18 mars 2017. Débuts difficiles donc pour Jacques Brunel et son staff.

Le XV de France a deux semaines pour relever la tête. Une journée de Top 14 s’intercalera entre ce match et le prochain contre l’Italie disputé, pour la première fois, à Marseille au Stade Vélodrome. Rendez-vous le 23 février…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here