Les lyonnais recevaient ce soir les joueurs de Villarreal à l’occasion des 16e de finale de l’Europa League. Les hommes de Bruno Génésio se sont imposés 3 buts à 1 et prennent une bonne option pour la qualification avant le match retour au Stade de la Ceramicà le 22 février prochain.


La première période a été pauvre en occasions pour les deux équipes. Les deux gardiens ont cependant eu chacun l’occasion de se montrer. Lopes réalise un bel arrêt suite à une reprise de volée de Trigueras avant de plonger devant Bacca et l’empêcher d’ouvrir le score (17e minute). Asenjo, le portier espagnol, se détend bien quelques minutes plus tard pour repousser un bon coup-franc de Nabil Fekir (24e minute). Les équipes rejoignent les vestiaires sur un score nul et vierge.

La seconde période a un tout autre visage. Les Gones ouvrent le score dès les premières secondes de la deuxième mi-temps. Rafael voit son centre dévié de la tête par défenseur avant de trouver celle de Mariano. L’attaquant lyonnais trouve Ndombele d’un tête astucieuse, ce dernier n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but (1-0, 46e minute).

Trois minutes plus tard l’Olympique Lyonnais va faire le break. Mariano prend le meilleur sur son défenseur au niveau de la ligne médiane d’un beau mouvement de corps. Il accélère ensuite jusqu’à la surface de réparation espagnole avant de crocheter son défenseur et de placer une lourde frappe. Contré, le ballon ira jusqu’au capitaine rhodanien Fekir qui en une touche fait trembler les filets (2-0).

Un doute… puis Memphis !

Les hommes de Bruno Génésio vont se faire peur par la suite. Sur une attaque placée rapide, les joueurs de Villarreal trouve Fornals sur le côté droit complètement oublié par Aouar et Marçal. Le milieu espagnol frappe et voit sa frappe freinée par Anthony Lopes avant de dépasser la ligne de but (2-1, 64e minute).

Memphis va permettre à Lyon de bien conclure ce match. Entré à la 73e minute à la place d’Aouar, il place une superbe frappe des 30 mètres qui trompe le portier espagnol et permet à Lyon de reprendre un avantage de deux buts (3-1, 83e minute).

Les lyonnais iront donc défier Villarreal le 22 février prochain avec un avantage de deux buts. Une victoire qui fait du bien au moral des Gones qui vivent un début d’année 2018 compliqué. A noter le premier but sous le maillot de l’Olympique Lyonnais pour Tanguy Ndombele et la performance décisive de Mariano (présent sur deux des trois buts lyonnais du soir). Seul point noir, la suspension de Marçal pour le match retour.

 

 


Retrouver l’actualité de l’Olympique Lyonnais et de ses supporters sur le groupe : Olympique Lyonnais – Gones.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here