Les descendeurs français voulaient rendre un dernier hommage ce jeudi à leur ancien partenaire David Poisson, alias « Kaillou », décédé en novembre dernier à la suite d’un grave accident à l’entraînement, mais on apprend aujourd’hui que les organisateurs des Jeux en ont décidé autrement en leur demandant de retirer l’autocollant en forme de cœur bleu blanc rouge où figuraient ses initiales (DP) qu’ils comptaient arborer sur leur casque. Les réactions furent nombreuses et vives dans le clan tricolore.



« Il y a quelques jours, lors d’un contrôle de l’équipement, l’inspecteur du CIO a demandé que l’on retire le message à la mémoire de David que les descendeurs comptaient porter jeudi sur leur casque. On accepte le règlement du CIO, on s’y tient, on n’est pas là pour faire des histoires mais le décès de David est quelque chose que l’on ne peut pas oublier comme ça. » – David Chastan, directeur de l’équipe de France messieurs

« Je suis vraiment très déçu qu’ils ne nous aient pas permis de le porter étant donné que ce n’était pas de la publicité commerciale. C’était juste pour rendre hommage à un ami. » – Adrien Théaux, skieur de l’Equipe de France

« Le CIO nous a dit de les enlever. Nous l’avons fait car nous aurions pu être disqualifiés. L’important n’était pas de l’avoir sur nos casques mais dans nos coeurs. » – Brice Roger, skieur de l’Equipe de France

Attristés de ne pas pouvoir rendre leur hommage sur le casque, les skieurs de l’Equipe de France se devaient de faire quelque chose de grand sur la piste. Ce ne fut malheureusement pas le cas pour nos Bleus. Brice Roger, premier français pour sa première participation aux Jeux, se classe 8e mais ne nourrit aucune déception car « il a vécu trop de choses difficiles cette année » disait-il ce matin. Les autres Français ne figurent pas dans le TOP 10 puisque Johan Clarey termine 18e et devance son compatriote Maxence Muzaton, 23e. Adrien Théaux quant à lui boucle sa course à la 25e place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here