Après l’or chez les messieurs hier pour Pierre Vaultier, les filles de l’Equipe de France avaient une belle carte à jouer. Avec Chloé Trespeuch (2e de la Coupe du Monde), Charlotte Bankes (3e), Nelly Moenne-Loccoz (4e) et Julia Pereira de Sousa (7e) engagées dans les qualifications, la France peut viser très haut en snowboard cross. Seulement de nos 4 fantastiques, il n’en reste que deux en finale. Et c’est finalement Julia Pereira de Sousa (16 ans) qui crée la plus grosse surprise de la journée à Pyeongchang en devenant vice championne olympique la n°1 mondiale et grande favorite de l’épreuve : l’italienne Michela Moioli. Grosse déception en revanche pour Chloé Trespeuch qui est tombée à quelques mètres de la ligne. Elle qui avait décroché le bronze il y a 4 ans à Sotchi doit se contenter d’une 5e place. La France reste 7e au classement des médailles avec 7 breloques mais nos athlètes tricolores sont revanchards et déterminés à glaner encore beaucoup d’autres médailles avant que la flamme olympique ne s’éteigne.


A 16 ans, Julia Pereira de Sousa Mabileau devient plus jeune médaillée française de l’histoire des Jeux d’hiver.

« Vice-championne olympique ! Ne le dites pas comme ça, ça me donne envie de pleurer » – Julia Pereira de Sousa, médaillée d’argent en snowboard cross féminin

« Elle faisait déjà une saison exceptionnelle à son âge, je n’avais jamais évoqué la médaille avec elle. C’est un moment fantastique pour elle. J’y croyais mais je refusais d’y croire pour ne pas être trop déçu.  » – François Olivier, président de son club de snowboard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here