Ryan Reid aurait pu revenir dans le championnat de France cette saison mais la JDA de Laurent Legname ne l’a pas retenu pour remplacer Steven Taylor Jr. L’intérieur américain de 31 ans s’est donc envolé de l’autre côté de l’Atlantique pour s’engager en première division canadienne avec St John’s Edge (NBL).


Drafté au 2e tour par par les Indiana Pacers en 57e position de la Draft 2010, Ryan Reid s’expatrie à Zastal Zielona Gora (Pologne) durant la saison 2010-2011 avant de revenir à Indiana pour évoluer quelques mois en NBA D-League avec les Tulsa 66ers. Il sera ensuite repéré par le Thunder d’Oklahoma City et jouera quelques matchs avant d’atterrir à Roanne au début du mois d’août.

Durant 2 saisons sous le maillot choralien, l’intérieur US fait des performances intéressantes sous les ordres du Monténégrin Luka Pavicevic (6.5 points de moyenne à 52.75 % de réussite, 4.5 rebonds, 0.4 contres, 8 d’évaluation). Il signe ensuite en Lorraine où il remplacera avec succès Damir Kripulaja au SLUC Nancy durant l’exercice 2014-2015 (5.8 points de moyenne à 51.3 % de réussite, 3.8 rebonds, 0.23 contres, 7.3 d’évaluation). Le natif de Port Antonio (Jamaïque) a trouvé un point de chute au Canada en signant jusqu’à la fin de la saison avec St John’s Edge.

Déjà utilisé par le club canadien la nuit dernière, Ryan Reid a déjà fait forte impression sur la parquet (10 points à 83.3 % de réussite, 7 rebonds, 4 passes, 2 contres en 21 minutes jouées) malgré la défaite de son club face aux Lightning London, triple champion NBL (103-116).

Malgré cela, il sera de nouveau au charbon samedi soir pour affronter les Rivers Lions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here