Face à un Élan Béarnais présentant une série de 5 défaites, l’ASVEL s’est malgré tout inclinée sur son parquet (82-88). C’est un 9ème échec en 19 matchs de Pro A pour l’équipe lyonnaise.

C’est un exploit qui a été réalisé par l’équipe de Pau-Lacq-Orthez et une très mauvaise opération pour Lyon-Villeurbanne. Après l’éviction de Serge Crèvecoeur au profit de Laurent Vila en tant qu’entraineur, l’équipe paloise a très bien réagi suite à une série noire de 5 défaites.

Après une première mi-temps globalement maitrisée par les hommes de TJ Parker, les locaux se sont fait malmener durant le troisième quart-temps (19-29 sur cette période). La faute notamment à un Elie Okobo auteur d’une magnifique rencontre (29 d’évaluation : 24 points à 8/11, 5 passes et 3 rebonds). Mais globalement c’est tout l’Élan Béarnais qui s’est mis au diapason pour stopper le collectif lyonnais (avec cinq joueurs à plus de 10 points : Okobo, Anderson, Cavalière, Dowe et Horton).

En face, l’ASVEL n’a pu réagir efficacement à la suite de ce troisième acte manqué. Pire, les locaux ont encaissé un 0-6 décisif en fin de match, et ce pour un écart final de… 6 points (82-88). Malgré l’apport d’un excellent Amine Noua (23 d’évaluation : 14 points, 9 rebonds et 3 passes), c’est bien une 9ème défaite qui s’est dessinée ce soir.

Malgré un sursaut lié à la prise de fonction de TJ Parker, ce match a montré que l’ASVEL reste encore convalescent au regard de son vrai potentiel. Il faudra réagir dès mardi pour la dernière journée d’Eurocoupe face au Reggio Emilia. Une qualification en quarts de finale dépendra d’une victoire.

Prochains matchs :

  • Mardi 6 février (20h30) : déplacement au Reggio Emilia (6ème journée du top 16 d’Eurocoupe)
  • Samedi 10 février (18h45) : déplacement à Bourg-en-Bresse (20ème journée de Pro A)

Crédit photo : asvelbasket.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here