A la veille  du deuxième tour de critérium fédéral de Nationale 1 (à Roanne) de Tennis de Table handisport, ParlonsSports est allé à la rencontre du pensionnaire et représentant du LNTT pour cet événement, entretien…

ParlonsSports : Salut Clément, cette année a représenté un réel changement dans ta vie de tous les jours, tu es dans le supérieur maintenant, comment arrives-tu à appréhender tout cela ?

Clément Berthier : A Clermont, je m’entraîne environ 10 heures par semaine avec le pôle espoir et le club de Ceyrat, j’espère augmenter à 15. C’est sûr que c’est un vrai changement, après je joue toujours pour Roanne dans l’équipe 4 en Régionale 2.

PS : Et alors, comment cela se passe ?

CB : Plutôt pas mal, j’ai pris 30 points en ce début de saison (1625points, 1595 en Septembre). Côté handisport, au premier tour de critérium, avec la nouvelle formule qui fait que nous jouons dans une poule unique à 8 en N1, je termine 7ème, un résultat correct. Face à des joueurs comme Thomas Bouvais, Elias Debeyssac,Frédéric Bellais, la concurrence est rude.

PS : Au niveau international, où tu en es ? 

CB : J’ai fait l’Open de Belgique en Octobre, je finis deuxième de poule et je m’arrête en quarts en simple. En double, avec Elias (Debeyssac) on atteint la finale.

PS : Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour cette fin de saison ?

CB : En handisport, au niveau national, je veux me maintenir en N1. Pour le championnat de France Jeunes, l’objectif est de gagner et en adulte je vise le podium. Enfin en terme de points, j’aimerais passer 1700 avant la fin de la saison.

 

Si vous voulez voir du Tennis de Table de très haut niveau, près de chez vous, un samedi après-midi, venez assister demain à cette incroyable compétition (gymnase Belgique). Clément aura besoin de votre soutien ! Pour ceux qui ne peuvent venir, un live est disponible : https://www.youtube.com/channel/UC5BxNbvE3DyMSPQ86iWyZhQ/live 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here