Il y a un an, à cette époque là, Jo-Wilfired Tsonga rayonnait sur la planète tennis. Enchaînant deux titres d’affilée avec Rotterdam et Marseille, le Français avait donné un vrai élan à sa saison. Cependant, cette saison, son mois de février tourne au calvaire.


Il y a une semaine, en coupe Davis, Jo-Wilfried Tsonga avait dû déclarer forfait en raison d’une gêne au genou. Leader de son équipe, le Français a dû céder sa place au dernier moment et renoncer à sa participation. Arrivé à Montpellier cette semaine, le Menceau avait de belles ambitions pour réellement lancer sa saison. Ayant réussi à atteindre la demi-finale malgré quelques matchs délicats, le numéro deux Français déroulait son match de main de maître face à son ami et compatriote Lucas Pouille. Néanmoins, malgré deux balles de match, Tsonga a dû se contraindre à l’abandon en raison d’une déchirure à l’ischio gauche… Il menait 6-2 ; 5-3 avant de se faire rejoindre à 5-5 et d’abandonner. Le Français avait ressenti quelques douleurs au début de la seconde manche mais menant au score, il voulait continuer. Représentant la douleur comme un « coup de couteau derrière la cuisse« , Tsonga savait qu’il ne pourrait pas disputer sa finale et au moment où Lucas Pouille est revenu à égalité, il n’avait plus d’autres choix que de renoncer.

Cette blessure est trop forte et « Jo » doit également se retirer à Rotterdam la semaine prochaine alors qu’il est tenant du titre. Ces abandons vont le faire sortir du Top 25 et à un moment clé de sa carrière, le Français se pose des questions… En effet, en conférence de presse, le joueur tricolore a annoncé vouloir prendre plus de temps pour réfléchir à son calendrier et faire une sélection des tournois. A 32 ans, pas épargné par les blessures, le Français se montre très vigilant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here