Et si tout se passait au mieux pour les clubs que vous suivez sur Parlons Sports jusqu’à juin ? Nous vous racontons la fin de saison que l’on pense parfaite et réaliste… ou pas. Premier épisode aujourd’hui avec les clubs du Roannais.


Chorale de Roanne 

Et si la Chorale retrouvait (enfin) l’élite du basket français dès cette saison ? Après la galère de l’exercice 2016-2017, les roannais semblent cette saison bien mieux armés. Les playoffs semblent pratiquement acquis, avec six victoires d’avance sur le premier non-qualifié (10e, Vichy-Clermont). Imaginons une qualification dans les quatre premiers de Pro B, puis la magie des matchs à gros enjeu dans la Halle Vacheresse. Pour la dernière année de présidence de Daniel Perez, quel meilleur cadeau qu’une montée en Pro A ?

Fin de saison parfaite : Montée en Pro A
Probabilité (estimation) : 45%

L’analyse du spécialiste PS : Auteurs d’un très bon début de saison (13 victoires, 6 défaites) les Choraliens sont en bonne voie vers leur objectif de la saison : les playoffs. Le groupe de Laurent Pluvy a retrouvé récemment sa solidité défensive et ses qualités offensives : tout pour aller très loin dans les playoffs d’accession en PRO A.

 

Roannais Basket Féminin 

Les Pink Ladies visaient en début de saison le maintien. Mais au fur et à mesure, les filles d’Olivier Hirsch ont montré des qualités et ont sorti des matchs qui font du RBF un client potentiel pour la montée en Ligue 2. Bien placé, le club roannais peut tout à fait imaginer les playoffs, qui ne se trouve qu’à deux points. Le RBF s’est déjà imposé contre tous les membres du Top 5 actuel et est toujours en lice en Coupe de France qui peut rapporter des points en championnat.

 

Fin de saison parfaite : Montée en Ligue 2, victoire en Trophée Coupe de France
Probabilité (estimation) : 40%

L’analyse du spécialiste PS : Une descente n’est jamais évidente à gérer. Le club du RBF l’a parfaitement digérée. Avec seulement sept joueuses « cadres », les Pink Ladies font plus que ce qu’on pouvait attendre d’elles. Si le parcours en Trophée Coupe de France se termine à Bercy, il existe des chances réelles de retrouver le club en playoffs en mai.

 

Roannais Foot 42


L’objectif de base du club roannais était de viser la montée. Perturbée par les blessures à répétition en 2017, une montée semble désormais difficile à aller chercher. Mais impossible n’est pas roannais ! La phase retour débute ce week-end et rien n’est joué. Le groupe de Grégory Poyet a les qualités pour mieux faire que la huitième place actuelle de R2. Le RF42 est également toujours en course en Coupe de la Loire.

Fin de saison parfaite : Montée en R1, victoire en Coupe de la Loire
Probabilité (estimation) : 30%

L’avis du spécialiste PS : Je vois une bonne fin de saison pour le Roannais Foot, toujours à la lutte en championnat et en course en Coupe de la Loire. Le retour progressif des blessés depuis quelques semaines avec la longue trêve hivernale permettra d’étoffer le groupe et sûrement d’aller chercher des victoires importantes pour la suite de la saison.

 

Club des Hockeyeurs Roannais

Pour le CHR, la première grosse partie de saison est passée. Les hommes de Romain Bonnefond vont connaître les playoffs de D2, pour la cinquième année consécutive. C’était le principal objectif, il est désormais atteint. Maintenant, pourquoi ne pas rêver de mieux ? En reportant le dernier match de la saison à Fontalon, le CHR a évité d’affronter le premier de l’autre poule. Ils seront opposés aux Galaxians d’Amnéville (3e de la Poule A). Et si les Renards Roannais déjouaient tous les pronostiques ?

Fin de saison parfaite : Montée en D1
Probabilité (estimation) : 5%

L’avis du spécialiste PS : Le CHR a fait le nécessaire pour se qualifier pour les Play-Offs lors de cette saison. La clé de cette double confrontation contre les Galaxians d’Amnéville sera le match aller, dès samedi à Fontalon. Au vue de ce que Roanne a montré cette saison, l’équipe est capable d’aller en 1/4 de finale des Play-Offs pour la première fois de son histoire.


Prochain épisode : Roanne-Riorges Handball, Black Hornets du Coteau, LNTT, AS Roanne Rugby et Le Coteau Basket

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here