L’ASM Clermont a reçu une leçon de rugby ce dimanche au stade Mayol. Pas de quoi rassurer à une semaine du choc en quart de finale de coupe d’Europe face au Racing où les Clermontois joueront leur saison.


Il va falloir aller fouiller dans les archives pour retrouver traces d’une telle déroute. Une humiliation serait d’ailleurs le mot le plus approprié. Jamais les Clermontois n’ont été en mesure de rivaliser avec leurs adversaires toulonnais ce dimanche. La première mi-temps ressemblait presque à un Nouvelle-Zélande – Namibie tellement l’écart était grand sur le terrain. Et pourtant, à une semaine du choc contre le Racing, ce match était l’occasion pour l’ASM de se préparer au mieux en se frottant à un poids lourd du Top 14. Ce fut tout l’inverse.

Fanny pour la première fois de la saison

Les Clermontois enregistraient pourtant le retour de leur capitaine Morgan Parra à la mêlée et son collègue de charnière Camille Lopez (remplaçant de Luke McAlister). La ligne des arrières semblait aussi solide au coup d’envoi avec Nakaitaci, Fofana, Penaud, Strettle et Spedding. Mais c’est bien le XV du RCT qui allait faire la différence. Dépassés dans tous les duels et ratant beaucoup de plaquages, les arrières toulonnais n’ont fait qu’une bouchée des Jaunards transperçant la défense à cinq reprises avec à chaque fois, un essai à la clé. Bien aidés par les offloads (passe après-contact) de Mathieu Bastareaud, Escande (6e) et Taofifenua (13e) allaient à l’essai imités rapidement par Chris Ashton (19e). L’ailier anglais égalait pour l’occasion le record d’essai en une saison (21) détenu jusque-là par l’ancien… clermontois Napolioni Nalaga en 2008-09 ! Après ce début de match fracassant, les spectateurs du stade Mayol purent apprécier les deux réalisations supplémentaires de Tuisova (28e) et Fekitoa (34e). Score à la pause : 35-0, cinq essais transformés. Le rouleau compresseur toulonnais était passé par là. 

Malgré une timide réaction de la part des Jaunes et Bleus, les Varois aggravaient la marque avec à nouveau Fekitoa (46e) puis le géorgien Gorgodze (69e). De son côté, Anthony Belleau réalisait un 100% au pied en convertissant les sept transformations. Clermont était Fanny (0 point marqué) pour la première fois de la saison. Si une qualification pour les phases finales du championnat semblait déjà bien compromise, c’est définitivement terminé cette année pour l’ASM. Les Clermontois vont devoir se concentrer exclusivement sur la Coupe d’Europe où ils recevront le Racing en quart à domicile samedi prochain, pour sauver leur saison. De leur côté, les joueurs du RCT se retrouvent provisoirement 3ème au classement et bien parti pour jouer les play-offs. Reste à savoir si les Rouges et Noirs finiront ou pas dans les deux premiers, synonyme d’accession directe pour les demi-finales sans passer par les barrages. Pour rappel, ils restent sur deux défaites consécutives en finale (2016 contre le Racing et 2017 contre Clermont).

(Crédit photo : Icon Sport)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here