Vainqueur en 2017, vainqueur en 2018, Sébastian Vettel a encore frappé ce week-end. Serait-ce de bon augure pour la suite des événements? 


 

Ce rendez-vous attendu depuis des semaines nous a permit de tirer quelques conclusions avec des bonnes et des mauvaises surprises.

La nouveauté 2018, le halo :

LA chose marquante de ce week-end est le fameux « Halo »qui a fait son apparition cette année, si vous ne l’avez pas suivi lors des tests hivernaux, certains pilotes sont mitigés tandis que d’autres soutiennent cette idée. L’avis des pilotes compte, certes, mais l’avis des fans compte davantage et l’introduction du « halo » laisse un goût amer.. Et oui, on reconnaît plus difficilement les pilotes puisque ce système de protection masque les casques. Ainsi il est difficile de reconnaître derrière nos écrans Kimi Raikkonen à Sébastian Vettel dans leurs monoplace par exemple.

Vettel en manque de rythme mais grand gagnant :

Ce dernier qui fût distancé en qualifications et en rythme de course par son équipier mais qui fini tout de même par l’emporter. Bien aidé par la Virtual Safety Car, l’allemand devra toutefois redresser le tir pour être à la hauteur le 8 avril à Barheïn.

 

Week-end compliqué pour Bottas :

Autre fait marquant est la contre performance flagrante de Valterri Bottas, décevant en qualifications en s’écrasant dans le mur après le premier virage, le finlandais faisait déjà parler de lui le soir même. Heureusement, c’est le dimanche qu’on marque les points.. Mais Bottas n’a pas été éblouissant sur le tracé de Melbourne qui, en effet est un circuit où les dépassements sont compliqué mais avec une Mercedes le résultat attendu était tout autre. Valterri déjà en difficulté l’année dernière ne cessera pas les critiques constantes à son égard et doit montrer son vrai potentiel.

 

McLaren retrouve le sourire :

La satisfaction du week-end est de voir McLaren Renault franchir la ligne d’arrivée au 5ème rang, un soulagement pour la firme britannique qui doit encore s’adapter au moteur Renault. Concurrencé par Haas à Melbourne, Alonso et Vandoorne devraient lutter en début de championnat face aux américains jusqu’à les distancer au fil de la saison. Bonne base pour Haas mais leur difficulté à développer leur monoplace se fera ressentir.

 

Red-Bull à l’attaque constante :

Pénalisé sur la grille pour avoir roulé trop vite sous drapeau rouge en essais, l’australien qui roulait à domicile à connu à l’image de son équipe un week-end compliqué. On s’attendait à mieux malgré des qualifications encourageantes. Ricciardo et Verstappen ont tenté le tout pour le tout en s’élançant en gommes Super Tendres contrairement aux rivaux en Hyper Tendres mais en vain. A l’attaque tout le Grand Prix (trop parfois avec le tête à queue du jeune Verstappen) les Red Bull n’ont pas connu le week-ed parfait mais la 4ème place pour le local de la course.

 

Vivez la minute résumé de ce Grand Prix :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here