À cent jours de la Coupe du monde, nous nous sommes mis dans la peau du sélectionneur pour décider qui sera dans la liste des 23. L’occasion de faire le point sur la situation des potentiels joueurs sélectionnés en Russie. Les places sont chères !

J-100 avant l’évènement le plus attendu par toute la planète mais aussi par tous les français qui ont hâte de voir l’équipe de France à l’œuvre lors de cette Coupe du monde en Russie. Les 66 millions de sélectionneurs se creusent déjà la tête pour savoir qui prendra Didier Deschamps dans sa liste des 23 en mai prochain. Une liste qui devrait être élargi à 30 joueurs comme lors du Mondial 2014 et l’Euro 2016 pour palier d’éventuels forfaits. Nouveauté cette année, chaque sélection devra fournir une liste de 35 joueurs à la FIFA avant le 14 mai. « Mais nous ne sommes pas obligés de la rendre publique », a précisé Guy Stephan, l’adjoint de Deschamps.

Le sélectionneur aura donc le choix en vue du rendez-vous mondial qui attend les Bleus. Avant de plancher sur la liste, ce dernier a alterné entre deux systèmes de jeu (4-3-3 et 4-4-2) lors des derniers matchs. Les prochaines rencontres de mars face à la Colombie (23/03) et la Russie (27/03) donneront sûrement plus d’indications sur les intensions du sélectionneur. Mais en attendant, nous nous sommes permis de nous mettre quelques instants à la place de Didier Deschamps afin de concocter notre liste des 23.

  • Les gardiens

Probablement la seule position où il n’y a aucun suspense. Depuis l’Euro 2016, la hiérarchie est très claire : derrière le numéro 1 et capitaine Hugo Lloris, Steve Mandanda et Alphonse Aréola sont les deuxièmes et troisièmes gardiens. Sorti de la liste depuis la dernière compétition organisée en France, Benoît Costil devra espérer un forfait pour réintégrer les 23.

Notre pari : Hugo Lloris / Steve Mandanda / Alphonse Aréola

  •  Les défenseurs latéraux

À droite, si Djibril Sidibé semble tenir la corde pour le poste de titulaire ; Difficile de dire aujourd’hui qui sera sa doublure ? Ces derniers mois, Deschamps a appelé Christophe Jallet, Sébastien Corchia et Benjamin Pavard. Si son âge peut paraître un handicap, Jallet est apprécié par Deschamps pour son expérience et sa sagesse dans le vestiaire. Tout l’inverse de ses deux autres concurrents. Bouna Sarr, un temps évoqué, n’a finalement pas reçu de pré-convocation. La surprise pourrait donc venir de Mathieu Debuchy. Le néo-stéphanois, en manque de temps de jeu à Arsenal, est venu se relancer en France. Et ces derniers matchs avec Saint-Étienne ont montré qu’il pouvait revenir à son meilleur niveau. A suivre…

Notre pari : Sidibé / Debuchy

À gauche, ils sont trois pour deux places. Tout va dépendre du rétablissement de Benjamin Mendy, blessé depuis septembre. Le joueur de Manchester City a annoncé son retour pour le Derby, le 7 avril… avant de tempérer ses propos sur Twitter. Si l’ancien marseillais n’est pas opérationnel, il y a de grandes chances que Layvin Kurzawa et Lucas Digne soient du voyage en Russie. Malgré les critiques récurrentes sur le Parisien et le statut de remplaçant du Barcelonais en club, les deux hommes gardent la confiance de Didier Deschamps. Sauf blessure, ça sera bien eux. À moins que Jordan Amavi pointe le bout de son nez…

Notre pari : Mendy / Kurzawa

  •  Les défenseurs centraux

Le sélectionneur semble avoir des certitudes à ce poste-là. Depuis l’Euro, la charnière Raphaël Varane Samuel Umtiti semble bien installée accompagnée de Laurent Koscielny. Seul l’identité du quatrième homme reste indécise. Lors des dernières listes, Deschamps avait appelé Presnel Kimpembe. Auteurs de bonnes prestations avec le PSG, le francilien est en pole position pour décrocher le dernier ticket en défense centrale. Les présences d’Adil Rami, Kurt Zouma voire Aymeric Laporte semblent très hypothétiques.

Notre pari : Raphaël Varane / Samuel Umtiti / Laurent Koscielny / Presnel Kimpembe

  • Les milieux de terrain

Là aussi, certains joueurs semblent indéboulonnables à l’instar de Paul Pogba, N’Golo Kanté et Blaise Matuidi. Adrien Rabiot et Corentin Tolisso ont eux aussi pris une dimension importante lors des derniers matchs de qualifications. Reste à savoir combien Deschamps va-t-il emmener de milieux récupérateurs / relayeurs en Russie ? Lors des dernières listes, le sélectionneur incluait un milieu offensif (Lemar en l’occurrence) dans cette catégorie pour libérer une place aux postes offensifs. De plus, il a souvent alterné entre un milieu à deux et à trois. Dans ce dernier cas, une place resterait à prendre parmi Tiémoué Bakayoko, Steven N’Zonzi, Geoffrey Kondogbia, ou encore Moussa Sissoko. Souvent surnommé le « chouchou » de Deschamps qui aime son profil polyvalent, le joueur de Tottenham part avec une légère avance sur ses concurrents.

Notre pari : Paul Pogba / N’Golo Kanté / Blaise Matuidi / Adrien Rabiot / Corentin Tolisso / (+ Moussa Sissoko)

  • Les offensifs

Devant, par contre, c’est l’embouteillage. Et on ne peut que s’en réjouir. Jamais probablement, la France n’avait présenté un tel potentiel offensif à l’approche d’une Coupe du monde. Preuve de cette concurrence féroce, il est quasiment impossible d’affirmer aujourd’hui qui seront les 6 joueurs offensifs (ou plus) présents en Russie. Seul Antoine Griezmann, leader d’attaque devenue la star des Bleus depuis le dernier Euro, est assuré de faire partie des 23. Kylian Mbappé, dont les statistiques font oublier son âge, a de grandes chances aussi d’être dans l’avion pour Moscou. Olivier Giroud qui était devenu numéro 3 à Arsenal, a semble t-il lui aussi eu des garanties auprès de Didier Deschamps avant de signer à Chelsea. Même s’il sera en concurrence avec Alvaro Morata, le profil atypique de l’ancien montpelliérain reste un atout précieux dans le onze de DD. Surtout qu’Alexandre Lacazette, son principal concurrent en pointe, vient de se blesser et est encore indisponible pour deux semaines. Le Gunner devrait rater la liste de mars, souvent similaire à celle de mai… Une tuile que connaît également Kingsley Coman. L’ailier bavarois s’est fait opérer de  la cheville gauche et devrait être indisponible pendant plusieurs mois. Le Mondial s’est peut-être envolé pour ces deux derniers. Avec cette blessure, le côté droit s’est dégarni mais Ousmane Dembélé ne semble pas en profiter. L’ailier Blaugrana sort tout juste d’une nouvelle blessure (après sa longue convalescence entre septembre et janvier) et est pour l’instant remplaçant au Barça. L’arrivée de Philippe Coutinho n’a d’ailleurs pas arrangé ses affaires. Florian Thauvin, auteur d’une saison collective et individuelle excellente jusque-là avec l’OM, devient donc un sérieux prétendant pour le côté droit de l’équipe de France. Son expérience internationale limitée pourrait toutefois être un frein aux yeux de Deschamps.

À gauche, Thomas Lemar – même si il est moins flamboyant que l’an dernier – semble tenir la corde d’autant qu’il a toujours été performant en Bleu. Anthony Martial est lui aussi revenu en grâce aussi bien à Manchester United (où la venue d’Alexis Sánchez n’a pas altéré son temps de jeu) et en équipe de France, en témoigne sa prestation contre l’Allemagne (2-2) il y a cinq mois. Homme fort de l’Euro, Dimitri Payet semble partir avec une longueur de retard par rapport à ses concurrents. Depuis son transfert à Marseille, l’Olympien a du mal à retrouver son niveau de jeu qui était le sien à West Ham. La course pour le podium de cette fin de saison pourrait peut-être le remettre en selle. Surtout que Deschamps est tout sauf amnésique et n’oublie pas ce que le Réunionnais a réalisé lors du championnat d’Europe, notamment au premier tour.

Reste Nabil Fekir. Le Lyonnais, on le sait, n’est pas à l’aise sur le côté et ne s’exprime pleinement qu’en position de soutien de l’attaquant de pointe (dit « 9 et demi »). Son sort dépendra donc de la volonté de Deschamps de mettre une doublure ou non à Antoine Griezmann, quasiment assuré d’être titulaire. Enfin, pour les raisons que l’on sait (ou pas), il apparaît inutile d’évoquer le nom de Karim Benzema pour la Coupe du monde à venir.

Notre pari : Antoine Griezmann / Kylian Mbappé / Olivier Giroud / Florian Thauvin / Thomas Lemar / Anthony Martial / (+ Nabil Fekir)

Notre liste :

  • Lloris – Mandanda – Aréola
  • Sidibé – Debuchy – Mendy – Kurzawa – Varane – Umtiti – Koscielny – Kimpembe
  • Pogba – Kanté – Matuidi – Rabiot – Tolisso (+ Sissoko)
  • Griezmann – Mbappé – Giroud – Thauvin – Lemar – Martial (+ Fekir)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here