Etape répertoriée comme vallonnée, longue de 152,3km autour de Calella, avec une bosse dans le final. Mais cela n’a pas empêché le scénario d’offrir un sprint massif. C’est le prodige de 21 ans, Alvaro Jose Hodeg, qui s’est imposé.

Victoire facile pour Alvaro Jose Hodeg, à la conclusion d’un excellent travail d’équipe de Quick Step.

L’échappée complète prend une quinzaine de kilomètres à se mettre en place. En tête, ils sont six : Andrei Grivko (Astana), Daniel Turek (Israel), Antonio Molina (Caja Rural), Tom Bohli (BMC), Markel Irizar (Trek) et Jesus Ezquerra (Burgos). L’écart ne décollera jamais. Grivko et Bohli se partagent les deux sprints intermédiaires. Sinon, on se dirige vers une étape sans grande surprise, en attendant la seule difficulté du jour.

Finalement, les hommes de tête n’auront pas l’occasion d’aller chercher quelques points en haut du Port de Collsacreu. Le peloton remet les six dans le rang. C’est Wilmar Paredes (Manzana) qui passe le premier au sommet. Reste maintenant une descente jusqu’à l’arrivée. Alors qu’on a vu Cofidis travailler pour Nacer Bouhanni, c’est finalement Movistar qui prend les choses en main. Dix-huit kilomètres sont encore à combler.

Dans le final, tous les sprinteurs sont là pour disputer la victoire. Quick Step prend largement le leadership dans le dernier kilomètre, notamment avec le travail de Bob Jungels. Les autres équipes sont dans les roues. Michael Morkov lance Alvaro Jose Hodeg, qui n’a plus qu’à lever les bras ! Impressionnant de facilité et à la conclusion d’un gros travail d’équipe. Les deux coureurs de Bora Hansgrohe, Sam Bennett et Jay McCarthy, complètent le podium. Nacer Bouhanni (Cofidis) termine 7eme.

Top 10 de l’étape :

Au classement général, c’est bien sûr Alvaro Jose Hodeg qui prend les commandes. Sam Bennett est 2eme, à 4 secondes. En revanche, c’est Andrei Grivko, grâce aux bonifications, qui complète le podium, à 5 secondes. Nacer Bouhanni est premier Français, 8eme à 10 secondes.

Le général :

Le dernier kilomètre en vidéo :

Demain, ça se complique encore un peu. L’arrivée interviendra à l’issue d’une descente, comme aujourd’hui. Le Col de Lilla, 3eme catégorie, a son sommet répertorié à 10km du but. Au total, ce sont 175,6km, entre Mataro et Valls, relativement escarpés. Tous les scénarios sont envisageables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here