Les Pink Ladies rencontraient le club de La Tronche-Meylan cet après-midi à Limoges pour les quarts de finale du Trophée Coupe de France.

Lakin Roland et le RBF sont passés si près… (Photo : JM Lareure)

Si près et si loin. Le RBF n’est pas parvenu à renverser le BCTM aujourd’hui. Pourtant, les filles d’Olivier Hirsch auraient pu prendre les devants à 1:30 de la fin du match (58-57) grâce à deux lancers-francs, râtés. Sinon, ce sont tout de même les joueuses venues d’Isère qui ont mené les débats une grande partie du match.

En difficulté à l’intérieur, le Roannais Basket Féminin s’en remet aux shoots extérieurs, notamment grâce à Maryne Reolid, Lakin Roland ou encore Léonore Duchez. Cette dernière permettra d’ailleurs à son équipe d’y croire grâce à un 3 pts lointain au buzzer venu de l’espace. Une décision arbitrale litigieuse offrira le premier écart à la Tronche avant la fin du premier quart, sur une faute de Maryne Reolid avant la ligne des trois points (16-12).

Une réaction trop tardive

Ensuite, les Iséroises font cavalier seul contre des Roannaises prises de vitesse. Un sursaut d’orgueil en fin de première mi-temps permet aux coéquipières de Caroline Buchet de revenir à sept points à la pause (34-27). Le troisième quart-tem^ps sera dans le tempo du match, avec un RBF accrocheur mais légèrement décroché (47-38). La réaction attendue se fait dans les dix dernières minutes où les Pink Ladies accélèrent.

On a même cru à une improbable remontada quand Lakin Roland met deux lancers et permet à son équipe de revenir à un point (58-57). Finalement, le RBF s’incline 65-57 et voit son rêve de Bercy s’envoler. La Tronche affrontera demain le gagnant de Limoges-Feytiat pour une place à Paris. Pour les filles d’Olivier Hirsch, il faudra rapidement évacuer la déception et penser au championnat, où elles peuvent plus que jamais accrocher une place en playoffs à la fin de la saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here