Mardi 27 mars 2018, 17h30, Saint-Pétersbourg. Pour leur dernier match amical avant le début des hostilités les Bleus affrontaient leur futur hôte pour la Coupe du Monde : La Russie. Une première mi-temps compliquée a laissé place à une seconde plus animée sauf en tribune où l’unique but russe de la rencontre a offert à un peu d’ambiance au public présent. Victoire (1-3) des hommes de Didier Deschamps.


Le stade Krestovski a sonné creux durant la rencontre entre l’Équipe de France et la Russie

Dans un stade loin d’être rempli et sans réelle ambiance, il semble difficile d’imaginer que nous ne sommes qu’à moins de 3 mois d’une compétition internationale ici même en Russie. Sur le terrain, le jeu offert par les deux équipes est comparable à l’ambiance en tribune.. Tout partait d’une bonne intention du sélectionneur français Didier Deschamps qui a voulu satisfaire les hipsters du football en alignant une pointe « Dembélé – Mbappé – Martial«  mais ce ne fut pas un festival offensif. Les Russes très souvent plus nombreux dans leur surface que sur le reste du terrain ont sans difficulté bloqué les quelques assauts tricolores avant de céder à la 40ème minute. Sur une superbe ouverture du très critiqué Paul Pogba, Kilyan Mbappé s’offre son 2ème but sous le maillot français en trompant Andrei Lunev (0-1).

Pas de remplacement pour Deschamps au retour des vestiaires qui fait confiance aux 11 titulaires et c’est Paul Pogba qui va faire le break après seulement 3 minutes de jeu sur une coup-franc parfaitement placé (0-2). La causerie de la mi-temps semble avoir un peu réveillé les Bleus (qui évoluent aujourd’hui avec leur nouveau maillot extérieur blanc) qui donne enfin le rythme dans cette rencontre. À noter que c’est la première fois de sa carrière que Paul Pogba est buteur ainsi que passeur dans une même rencontre avec l’Équipe de France, avec ce but il met un terme à une série de 21 matchs sans but marqué (club + sélection).

Le public présent va se réveiller sur la réduction du score russe à la 68ème minute. Pointant pourtant Igor Smolnikov du doigt, Corentin Tolisso (à peine rentré en jeu) et les milieux français ne font pas l’effort de revenir et offrent le couloir à l’adversaire qui sur un centre parfait prend de court la défense française et offre une superbe occasion à Fedor Smolov qui n’a plus qu’à ajuster Hugo Lloris (1-2).

Mais pour cette rencontre, pas de remontada comme face à la Colombie, Kylian Mbappé va permettre aux Bleus de refaire le break sur un petit festival personnel dans la surface qui conclut d’un petit pont face à un portier qui n’est pas exempt de tout reproche (1-3).

Une deuxième période très différente de la première où l’Équipe de France a su rythmer le jeu et mener la danse. Une rencontre dominée par le hommes de Didier Deschamps mais qui reste entachée par l’unique but russe totalement offert par les Bleus. Il faudra faire preuve de sérieux en poule face à l’Australie, le Pérou et le Danemark puis dans la suite de la compétition si les résultats sont là.

Sur l’ensemble, Théo Hernandez, Adrien Rabiot et Anthony Martial sont les joueurs qui ont perdus des points sur ce match. Presnel Kimpembe a pu profiter des dix dernières minutes de la rencontre pour sa première sélection en Bleu. Quand à Paul Pogba, décrié après son entrée en jeu face à la Colombie, a su s’offrir le titre d’Homme du Match avec une excellente passe décisive en première période et un somptueux but sur coup-franc dans la seconde.

Focus désormais sur le parcours de chacun en club, il faudra prouver et faire valoir sa place en sélection avant les 3 derniers matchs amicaux fin mai (v. Irlande, v. Italie, v. État-Unis) avant le départ en Russie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here