Quelques jours après l’enquête diffusée par l’émission « Stade 2 » sur les potentiels matchs truqués au tennis, la TIU (Tennis Integrity Unit), qui est en charge des surveillances, a révélé un rapport indépendant qui parle de « tsunami » de matchs truqués au tennis.


Après une enquête de la BBC début  2016 qui avait révélé quelques soupçons concernant certains matchs truqués, un panel indépendant a décidé par la suite de se pencher à nouveau sur l’affaire afin d’en savoir un peu plus. Le rapport n’a confirmé aucun problèmes à propos des tournois majeurs du tennis mondial, à savoir les tournois du Grand Chelem et les Masters 1000. Toutefois, le rapport a retenu « des vulnérabilités aux niveaux inférieurs », c’est à dire principalement sur les tournois « future », là où les joueurs tentent de s’accrocher au niveau professionnel.  Des « problèmes d’intégrités » sont donc présents sur ces tournois car les ressources financières et les prize money sont moins consistants que sur d’autres tournois majeurs. Comme indiqué lors du reportage de Stade 2, des joueurs se voient proposés de perdre un match, ou un set, sur un score exact en échange d’une somme d’argent conséquente qui va au delà de ce que le joueur pourrait gagner en remportant son match. Comme solution, le panel voudrait « limiter le marché de paris et améliorer le système de prévention », il propose aussi « d’améliorer la situation financière des joueurs pour ceux qui peuvent être les plus aptes à devenir professionnels ». Au final, ce serait plus de cent matchs « non équitable » qui se seraient joués sur ces tournois « future ».

Le rapport indépendant (en anglais) : http://tennisirp.com/

Le reportage de France Télévision : https://www.youtube.com/watch?v=Xan34WgRxZw

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here