Nommé Directeur Général par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo au terme de la crise de fin d’année 2017, Frédéric Paquet était discret depuis le mois de Janvier. Il s’est enfin confié aujourd’hui devant la presse sur les projets à venir pour l’ASSE.


Après 15 ans au sein du LOSC qu’il a quitté en 2015, Frédéric Paquet a pris les rênes du club stéphanois début janvier. (Crédit photo : ASSE)

La conférence de presse a débuté sur l’évolution de la situation du club depuis le début de saison «Le club est dans une phase de transition et sort progressivement d’une période de doute. Le redressement est l’œuvre de l’ensemble des composantes du club : les actionnaires d’abord qui ont su prendre leurs responsabilités cet hiver; l’entraîneur, son staff et les joueurs qui ont su reconstruire une équipe et produire une belle qualité de jeu en un temps record; l’ensemble des salariés qui ont su rester forts et ont continué à y croire dans les moments difficiles; les partenaires qui sont restés solidaires; les supporters qui, malgré les débordements violents de certains (*) que nous condamnons sans réserve, ont continué à encourager l’équipe. L’ASSE est un club différent des autres, qui a une histoire sportive remarquable et une capacité à soulever une ferveur populaire unique en France. Non seulement nous en sommes fiers, mais nous pensons que l’on doit s’en inspirer comme modèle pour le football moderne.» Avec en son sein une remarque lancée en direction des groupes ultras stéphanois qui ne risque de faire plaisir à peu de monde.


(*) Pour rappel, lors de son passage au LOSC, Frédéric Paquet s’était montré très virulent contre les actions classiques des groupes Ultras comme l’usage d’engin pyrotechnique ou l’utilisation de banderole pour diffuser des messages.


 

Il a ensuite fait comprendre que les actionnaires à la tête du club, que l’on connait si bien tant ils ont été décrié durant la première partie de saison, font leur maximum actuellement afin d’assurer une stabilité dès la reprises en août prochain : «La volonté des actionnaires est d’avoir une équipe ambitieuse qui évolue dans la première partie du tableau. Ils sont pleinement conscients des moyens nécessaires et cherchent activement des solutions. Ils sont également conscients que le timing est un élément essentiel pour que le club soit performant dans la construction de l’équipe, la saison prochaine.» Tout en confirmant la priorité donnée à la formation «Le suivi des jeunes joueurs sera également renforcé en mobilisant le maximum d’expertises (préparation physique, psychologie, scolarité, diététique…) pour favoriser leur progression et la performance. Les compétences complémentaires qui existent dans le club doivent être mises au service de la progression des joueurs de toutes les catégories.» L’ASSE devrait donc pour les années à venir miser sur le recrutement d’éléments jeunes capable de fouler les terrains de Ligue 1 après une bonne formation au sein du club.

Pour clôturer cette conférence, Frédéric Paquet a su mettre en avant les valeurs de solidarité et de partage qui s’associe parfaitement avec les actions menées par le club : «Depuis toujours, l’AS Saint-Etienne porte des valeurs fortes de solidairté et de partage qui font la fierté de tout un club, de son environnement et qui suscite la sympathie partout en France. Grâce à ASSE Coeur-Vert, de nombreuses actions citoyennes ont été soutenues ces dernières années. Notre souhait est d’amplifier la dimension sociale du club en mettant en oeuvre une véritable politique RSE légitime par rapport à notre coeur de métier. Le métier d’un club de foot est en effet de faire émerger des footballeurs talentueux.»

Vous pouvez retrouvez l’intégralité de la conférence de presse du Directeur Général des Verts sur le site officiel de l’AS Saint-Étienne.


Rendez-vous sur le groupe Facebook UNIS-VERTS pour partager votre passion entre supporters stéphanois.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here