Ca a été serré pour Vettel, pas aidé par les circonstances de courses, mais Ferrari remporte une course de haute volée. Hamilton, parti 9ème complète le podium. 

Vettel n’aura pas eu le scénario de coursé imaginé au départ. En effet, un incident rare a perturbé la bonne marche des Rouges. Lors d’un arrêt de Raikkonen, le Finlandais a été relâché alors qu’un mécanicien travaillait encore autour du pneu arrière gauche de la voiture n°7. Raikkonen a alors contre son gré emporté la jambe de son mécanicien qui a du être emmené à l’hôpital du circuit. On était dans la vague des seconds arrêts. Cet incident qui a refroidi le garage Ferrari n’a pas permis à Vettel de faire un ultime arrêt. L’Allemand a du prolonger son relais plus longtemps que prévu en pneus tendres à bande jaune.

Bottas qui était derrière avec des gommes plus fraîches a eu tout le loisir de remonter. La victoire était un temps permise pour Bottas mais Vettel a su conserver son avantage. Cet incident a vu Raikkonen contraint à l’abandon puisque sa roue arrière gauche n’était pas serrée.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres. Cet adage se vérifie avec Pierre Gasly. Le pilote Toro Rosso parti 5ème a terminé à une formidable 4ème place. Il n’a pas été vraiment inquiété de toute la course. C’est le meilleur résultat de Honda depuis son retour en F1. Ce résultat ne manque pas de démontrer que la Toro Rosso fonctionne bien. C’est un résultat inespéré pour la petite Scuderia.

Cet adage se vérifie d’autant mieux que les Red Bull ont été frappées par les problèmes de diverses natures. Ricciardo, 5ème sur la grille a connu une coupure électrique au second tour sur sa Red Bull. Il a été stoppé net et contraint de s’arrêter en piste. Quant à Max Verstappen, 15ème sur la grille de départ, il a été maladroit dans sa remontée. Il a percuté Hamilton sur un dépassement au départ et a vu une roue crevée. Il a perdu beaucoup de temps sur trois roues a essayer de revenir aux stands. Ayant perdu près d’un tour dans ses déboires, il a finalement opté pour l’abandon. Red Bull perd de gros point aujourd’hui. Enfin pas complètement puisque Pierre Gasly a su tirer son épingle. C’est un Grand Prix inoubliable pour le Normand.

Ainsi, le bonheur des uns fait un peu le malheur des autres parce que si Toro Rosso a bien réussi avec Honda a Bahrein, McLaren a vraiment manqué de rythme. Finalement avec les deux voitures dans les points, l’écurie Britannique a montré que la voiture n’est pas encore au point. Alonso et Vandoorne ont perdu en qualifications face aux Toro Rosso. Une somme de travail est encore indispensable pour faire progresser le package de l’écurie qui veut s’affirmer comme la meilleure après Mercedes, Ferrari et Red Bull.

Esteban Ocon peut se réjouir. Il débloque le compteur de Force India. Quant aux Sauber, elles aussi peuvent se targuer d’avoir inscrit des points. Marcus Ericsson a réussi une course sur une stratégie décalée qui lui permet d’engranger deux unités.

Ferrari a fait le point sur l’état de santé de son mécanicien blessé dans un tweet :

Les premiers diagnostiques font état d’une fracture du tibia et du péroné. Toutes les pensées de Ferrari sont avec Francesco.

Résultat complets :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here