Ce samedi soir, les hommes de Laurent Pluvy se déplaçaient en Bretagne pour aller défier l’UJAP Quimper à l’occasion de la 30e journée de ProB. Un défi de taille attendait les Choraliens à la Salle Omnisports Michel Gloaguen face à des Bretons qui jouent leur maintien dans l’antichambre du basket français.


Grâce à un très bon Efe Uwadiae-Odigie (22 points à 8/12 aux tirs), l’UJAP commençait idéalement la partie face à des Choraliens trop attentistes et en manque d’adresse (19-11, 7e). Les Roannais trouvaient la force de caractère pour revenir au contact à la fin du premier quart temps grâce à un magnifique trois points signé Thomas Ville (21-19, 10e).

Rentrés dans leur match, les coéquipiers de Ben Mbala reprenaient même l’avantage en début de 2e quart-temps par l’intermédiaire d’un Robert Nyakundi adroit derrière l’arc (12 points à 3/4 à trois-points). Mais devant leur public, les Quimperois recollaient au score par le biais de Kévin Mondesir (36-36, 13e). Depuis ce retour dans la partie, les coéquipiers de l’ancien roannais Bernard King prenaient feu et infligeaient un terrible 13-2 à la Chorale. De quoi mener de 9 points à la pause (47-38, 20e).

Après le traditionnel débriefing de la mi-temps, les Roannais repartaient avec de meilleures intentions en seconde période dans le sillage d’un excellent David Jackson (14 points, 2 rebonds, 1 contre, 3 passes décisives, 1 interception, 6 fautes provoquées, 13 d’évaluation) et enclenchaient le « mode machine » et passaient un 14-3 en 4 minutes à l’UJAP Quimper. La paire de meneur roannaise assurait pour laisser 5 points d’avance à la Chorale à l’entame du dernier quart-temps (57-62, 30e).

C’est dans les 10 dernières que tout allait se jouer et que nous allions pourvoir savoir si la maîtrise et le sang froid qui fait une grande équipe allait être le cas pour la Chorale de Roanne. Et bien la réponse est oui ! Grâce à un collectif solidaire et à quelques performances offensives de Mathis Keita, les hommes de Laurent Pluvy s’imposent en terre bretonne (68-80,40e). Une 23e victoire qui fait du bien au mental des Roannais avant un choc déterminant vendredi prochain à la Halle Vacheresse face à Orléans (2e).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here