Face à Bordeaux, concurrent surprise pour l’Europe, les Verts ont vu leur série d’invincibilité prendre fin après 13 matchs sans défaites en championnat. Une défaite un but à trois qui risque de faire perdre la 5ème place aux stéphanois à l’issu de cette 36ème journée de Ligue 1 Conforama.


Superbe tifo des Magic Fans pour accueillir les joueurs.

Il fallait remonter au 21 janvier dernier pour voir les Verts ne remporter aucun point à l’issu d’une rencontre de Ligue 1. C’était face à Nice où les Aiglons l’avait emporté à domicile sur un but de Wylan Cyprien.

Malgré l’ouverture du score sur pénalty par Rémy Cabella à la 28ème après une faute de Pablo sur Beric, les Girondins ont rapidement surpris les Verts à deux reprises en l’espace de 6 minutes. D’abord à la 30ème minute sur un but de Younousse Sankharé qui a parfaitement su tromper Stéphane Ruffier de la tête puis à la 36ème sur un superbe enchaînement contrôle/frappe de Julien Koundé. À la pause le constat n’est pas étonnant, les Girondins sont logiquement devant alors que du côté stéphanois les cadres n’assurent pas au milieu et rien n’est viable sur les ailes.

Conscient de la nécessité de passer à l’offensive, Gasset change de dispositif et envoie Jonathan Bamba remplacer Ole Selnaes. Malheureusement, rien n’y fera et la 2ème période ne permettra pas aux Verts de se relancer. L’ASSE y a cru lorsque Monsieur Moreira a accordé un nouveau pénalty suite à une main de Lewcuk dans sa surface. Se présentant une nouvelle fois au point de pénalty, Rémy Cabella va voir sa tentative stoppée par Benoit Costil qui ne se fait pas avoir une nouvelle fois. Pour sceller la victoire des siens, Malcolm va même ajouter un pion de plus à la 90e+5. Anecdotique, ce but vient tout de même enfoncer les stéphanois pour leur première défaite à domicile en 2018.

Globalement fatigués, c’est une fin de série pour les Verts face à des Bordelais qui ont désormais leur carte à jouer pour glaner une place européenne. À l’issu de cette 36ème journée, l’ASSE peut chuter à la 7ème place si Nice s’impose à Marseille et que Rennes l’emporte face à Strasbourg. Les hommes de Jean-Louis Gasset n’ont désormais plus que deux rencontres arracher l’Europe. Une qualification qui serait lourde en conséquence pour l’avenir des nombreux éléments au sein du club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here