Auteur d’un très bon match contre l’Irlande, l’ancien Lyonnais se positionne de plus en plus pour une place de titulaire. Reste à savoir comment le sélectionneur veut l’utiliser.


Si le cas Rabiot a occupé l’espace médiatique toute la semaine, c’est pourtant Corentin Tolisso qui a crevé l’écran lundi soir contre l’Irlande. Aligné titulaire aux côtés de Steven Nzonzi et Blaise Matuidi, le milieu de terrain français s’est retrouvé dans l’entre-jeu, légèrement sur le côté droit. Au Stade de France, il a livré une très bonne prestation par la qualité de ses transmissions et son volume de jeu. Cherchant systématiquement à jouer vers l’avant, il aurait même pu marquer si sa frappe n’avait pas trouver le montant (22e minute). Sa combativité, sur un terrain trempée par la pluie, pouvait être également soulignée. Si l’opposition irlandaise était assez faible, l’ancien lyonnais a montré qu’il pouvait être une alternative plus que crédible au poste de milieu relayeur.

Pogba comme concurrent direct

Depuis l’Euro, N’Golo Kanté, Blaise Matuidi et Paul Pogba semblaient avoir une longueur d’avance au milieu de terrain. Mais l’éclosion d’Adrien Rabiot, Steven Nzonzi et Corentin Tolisso donc, est venue densifier le cœur du jeu des Bleus. Si le Sévillan a été appelé pour être la doublure de Kanté, Rabiot a lui été finalement éjecté de la liste des 23, faute à ses mauvaises performances en Bleu et son refus de jouer en sentinelle. Ce qui laisse donc plus de possibilités à Tolisso. Le joueur du Bayern devrait être en concurrence avec Paul Pogba durant le Mondial mais l’expérience du Mancunien (52 sélections dont deux grandes compétitions) lui permet de rester devant… pour l’instant.

Tout va donc dépendre de leurs futures performances mais aussi du dispositif tactique choisi par Didier Deschamps. Le patron des Bleus testent en effet deux schémas depuis quelques matchs : tout d’abord le 4-2-3-1 (ou 4-4-2) avec Griezmann en soutien de l’attaquant de pointe qui avait fait merveille à partir des huitièmes du dernier Euro. Cette disposition imposerait un milieu à deux où Kanté semble indispensable. Pogba ? Matuidi ? Tolisso ? Qui serait du coup le meilleur complément du joueur de Chelsea ? En parallèle, Deschamps n’a pas mis à la poubelle son 4-3-3 utilisé notamment lors du Mondial 2014 qui permet d’avoir un milieu beaucoup dense et aux latéraux d’apporter davantage offensivement. Dans ce cas, Tolisso se disputerait avec Pogba le poste de milieu relayeur droit.

Le sélectionneur devraient donc scruter les performances de ces deux joueurs lors des prochains matchs de préparation (contre l’Italie vendredi et les États-Unis le 9 juin) avant de prendre une décision. En jeu, une place de titulaire pour la Coupe du Monde en Russie.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here