Après quatre épreuves, Ferrari, Mercedes et Red Bull sont chacune montées sur la plus haute marche du podium à la régulière pour certains et avec l’aide des circonstances pour d’autres..


 

On a pu observer depuis le début de la saison que la monoplace en forme était la Ferrari en performance pure. Hormis l’Australie où la Mercedes de Lewis Hamilton a décrochée la pôle position, la firme italienne a signée trois pôles et a toujours placée un de leur pilote en première ligne. Outre les qualifications, le rythme de course affiché est jusqu’à présent supérieur aux flèches d’argents même sur des circuits typés Mercedes comme la Chine.

Légèrement en retrait, Red Bull a également goutée à la saveur de la victoire tôt cette saison mais reste derrière les deux gros bras en terme de performance. Les évolutions attendue pour Red Bull en Espagne seront déterminante pour la suite du championnat.

Malgré une monoplace performante, on retrouve en haut de classement la Mercedes de Lewis Hamilton. Entre erreurs de pilotages, faits de course, les Ferrari n’arrivent pas à se conforter un matelas d’avance au championnat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here