A seulement 20 ans, le monégasque impressionne déjà le paddock par son talent dès sa première saison de titulaire. Jeune pilote de la Ferrari Driver Academy, Charles Leclerc à gagné dans toutes les catégories où il est passé, GP3 en 2016, Formule 2 en 2017, et accède à la catégorie reine cette saison.


 

A domicile ce week-end, Charles Leclerc est arrivé à Monaco en pleine confiance. Après un début de saison impressionnant avec sa modeste Alfa Romeo Sauber, le monégasque a tiré son écurie vers le haut en seulement cinq Grand Prix. Ce même chiffre qui désigne l’âge auquel Leclerc à débuté le Karting.  Son idole? Jules Bianchi, deux familles proches qui lui permettent d’être dirigé vers les meilleurs (All Road Management) malgré des problèmes financiers pour réaliser son rêve.

Nombreuses sont les comparaisons entre le Monégasques et le Niçois, « J’ai dit à mon père que mon futur était tout tracé : je serais pilote de F1 », déclare Charles Leclerc. Suivant les traces de Bianchi, le jeune homme montre une maturité renversante. Étapes par étapes, il réussit la rude tâche de remporter le championnat de GP3 et de Formule 2 en deux saisons seulement après avoir brillé en Formule 3.

Comme son idole, le natif de Monaco intègre la Ferrari Driver Academy en 2016 quelques mois après le regretté Jules Bianchi (cliquer ici pour découvrir son parcours). Ce changement est un tournant dans sa jeune carrière puisqu’il devient pilote de développement de la Haas ainsi que de la prestigieuse Scuderia Ferrari. S’ensuive l’obtention de la super licence permettant de rouler en Formule 1 et ses premiers tours dans une monoplace de Formule 1 lors des essais libres du Grand Prix de Silverstone la même année.

Le futur #16  est confirmé pilote titulaire le 2 décembre 2017 chez Sauber et débute la saison 2018 sur les chapeaux de roues ! Derrière le volant d’une Sauber pourtant destinée au fond de grille, Leclerc tire le maximum de sa monoplace en terminant deux fois en cinq Grand Prix dans les points. Une performance probablement anodine aux yeux de certains mais un exploit reconnu pour le paddock de la Formule 1. Un prodige du pilotage avec une grande carrière qui l’attend.

 

En terres connues ce week-end, le Monégasque réussira t-il la passe de trois dans les points?.. Réponse ce Dimanche !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here