Après une belle pole position réalisée par le pilote Français Johann Zarco, le scénario de la course n’a pas souri au tricolore. Marc Marquez, Valentino Rossi ou Andrea Dovizioso avant sa chute étaient trop forts. 

C’est comme un cauchemar pour Johann Zarco qui s’est déroulé cet après-midi. Etait-ce dû à la pression ? Cette victoire, serait venue mettre un terme à près trente ans de disette dans la catégorie reine du MotoGP. Où alors à une mécanique trop faible pour rivaliser avec les Honda, KTM et autres Ducati ? Toujours est-il que la course a pris un mauvais tournant dès le départ ou Johann a perdu de très nombreuses positions. Le Français s’est fait déborder par quatre pilotes pour pointer 5ème à la première boucle.

Le Français a été obligé de se montrer particulièrement offensif pour essayer de regagner le terrain perdu au départ. C’est à cette condition qu’il a pu doubler trois pilotes à la chicane Dunlop du circuit Bugatti du Mans au deuxième passage. Dovizioso s’est montré très critique sur l’attitude du Français après la course.

Face à un rythme insuffisant, Zarco a cédé les commandes à Dovizioso avant de se faire doubler par Marquez. Dovizioso a chuté dans le quatrième tour laissant la tête à un Marquez qui n’en demandait pas temps. Zarco troisième a alors récupéré la seconde place. Mais derrière, la pression était très forte de la part de Petrucci, Rossi, Miller et Pedrosa.

Dans une course d’attaque, le 19ème tour sur les 27 programmé a scellé la mauvaise fortune de Zarco qui a fini par chuter à son tour, dans le même virage que Dovizioso quelques tours plus tôt, le contraignant à l’abandon.

A partir de là, Marc Marquez a contrôlé toute la course pour s’imposer une nouvelle fois devant Petrucci. Rossi, parti neuvième sur la grille de départ a mené une course de renard pour remonter à la troisième marche du podium.

Marc Marquez réalise la belle opération au classement pilote avec cette victoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here