La Chorale de Roanne a longtemps douté hier soir sur son parquet mais a fini par faire vibrer les 5000 supporters présents à la Halle Vacheresse en arrachant la victoire dans les ultimes instants de la rencontre contre Orléans ( 74-72 ).

Après un premier quart-temps complètement manqué de la part des Choraliens, les visiteurs, grâce à une excellente adresse aux tirs, prenaient le large sans trop forcer . Clairement en manque d’agressivité, ce qui a fortement déplu à Laurent Pluvy, les coéquipiers de Clément Cavallo ( 6 points, 9 rebonds, 3 passes décisives ), ont bien réagi par la suite pour limiter la casse après 20 minutes de jeu ( 33-38 ).

Si la lancée sur laquelle se trouvaient les locaux avant la pause était bonne, celle-ci redevenait défavorable au retour des vestiaires avec une équipe d’Orléans bien décidée à conserver la deuxième place du championnat. Mais cette équipe de Roanne est décidément spéciale. En effet, après avoir compté jusqu’à 15 points de retard en milieu de troisième quart, les roannais, bien emmenés par David Jackson ( 16 points au final ), sont revenus de nul part pour prendre 6 points d’avance à une minute de la fin. Si la partie semblait pliée, les Loirétains n’abdiquaient pas et recollaient même à égalité après deux énormes shoots longue distance avec le lancer-franc de la victoire dans les mains de Curier. Ces derniers ont pourtant laissé passer leur chance en échouant sur la ligne et c’est Jason Williams qui finissait le travail de l’autre côté du terrain sous l’ovation d’une Halle Vacheresse bouillante! Les Choraliens sont maintenant deuxièmes et n’ont qu’un seul objectif en tête : la Jeep Elite !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here