Au terme d’une soirée à rebondissement, l’Olympique Lyonnais valide sa qualification directe pour la Ligue des Champions. Les Lyonnais se sont imposés trois buts à deux face à Nice  au Groupama Stadium et participeront donc à la C1 la saison prochaine.


Le match débute de la pire des manière pour les joueurs de l’Olympique Lyonnais. Malgré une belle occasion de Lucas Tousart qui est tout près d’ouvrir le score sur une frappe puissante qui passe de peu au dessus de la cage niçoise, les Rhodaniens vont concéder l’ouverture du score. L’ancien Lyonnais Alassane Plea est trouvé en profondeur et prend de vitesse Morel. Alors que Gorgelin, le portier lyonnais du soir, semble capable de sortir il décide de rester sur ces appuis et vois le ballon lui passer entre les jambes avant de faire trembler ses filets (0-1, 18e minute).

Les occasions vont se multiplier pour les hommes de Bruno Génésio devant leur public. Mais Aouar trouve Benitez, le gardien niçois, sur sa route (23e) avant que Traoré ne voit sa reprise détourné par le poteau (32e). A la pause, les joueurs de l’Olympique Lyonnais rentrent aux vestiaires en étant mené 0-1. A cette heure-ci, ils sont quatrième et disent adieu à la Ligue des Champions (Marseille menant au score face à Amiens deux buts à un).

Lyon marque trois fois en seconde période

Les Lyonnais égalisent rapidement dès la reprise. Nabil Fekir récupère le ballon dans la surface niçoise, se décale côté gauche et centre fort à ras de terre devant le but où Memphis est bien placé pour catapulter le ballon dans le but de Benitez (1-1, 48e minute).

Mario Balotelli aura l’occasion de faire repasser Nice devant au score mais fait preuve de maladresse seul face à Gorgelin et expulse le ballon dans le ciel du Groupama Stadium (62e).Quelques minutes plus tard Memphis donne l’avantage à Lyon sur coup-franc. il surprend le portier niçois en tirant à ras de terre sous le mur et sa frappe touche le poteau avant de rentrer dans la cage (2-1, 65e).

A dix minutes de la fin du temps réglementaire, Gorgelin va s’avérer décisif. Il réalise un bel arrêt sur une frappe de Plea qu’il détourne en corner. Sur le coup de pied de coin un cafouillage pousse le portier Lyonnais a réaliser un nouvel arrêt décisif, permettant à son équipe de continuer de mener au score.

Bruno Génésio décide alors de sortir son capitaine Nabil Fekir et faire rentrer Jordan Ferri (84e). Le nouvel entrant récupère le ballon au milieu de terrain quelques minutes plus tard, avant que Bertrand Traoré ne lance Memphis, qui seul face à Benitez, inscrit son troisième but de la soirée d’un astucieux piqué au dessus du gardien niçois (3-1, 86e).

Alors que Lyon pense sa soirée terminée et victorieuse, Alassane Plea, intenable ce soir, inscrit un nouveau but. A la suite d’un une-deux plein axe, il place une lourde frappe sur la droite de Gorgelin qui malgré un plongeon ne peut rien faire (3-2, 88e).

L’Olympique Lyonnais réussit ensuite à tenir le score et termine ce championnat de Ligue 1 sur la troisième marche du podium, place directement qualificative pour la Ligue des Champions grâce au succès de l’Atletico Madrid en finale de l’Europa League.

 


Retrouvez l’actualité de l’Olympique Lyonnais et de ses supporters sur le groupe : Olympique Lyonnais – Gones.


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here