Mardi, les Cavaliers ont réussi l’impensable en venant s’imposer au TD Garden (79-87) au terme d’un match 7 de folie. Retour sur cette parenthèse magique qui se ferme désormais pour Guerschon Yabusele et ses coéquipiers des Celtics.


Portés par un Lebron James usé mais toujours autant efficace (35 points, 15 rebonds, 9 passes, 8 balles perdues, 2 contres, 38 d’évaluation), les Cavs sont parvenus à combler leur retard pour s’imposer au bout d’un ultime match d’appui maîtrisé. La différence s’est faite dans les petits détails et surtout au niveau de l’adresse, défaillante ce soir pour Boston (7/39 à 3 points). Cette rencontre au sommet de la finale de conférence Est nous a offert une belle confrontation entre deux collectifs agréables à voir jouer mais le destin a choisi Cleveland pour disputer la grande finale NBA face aux Golden State Warriors, eux aussi tombeurs des Houston Rockets au game 7. Le manque d’expérience des hommes de Brad Stevens a certainement pesé dans la balance aux moments « clutch » de la partie. Voilà donc un espoir de bague NBA qui s’éloigne pour Jayson Tatum et sa troupe mais Boston tombe les armes à la main aux portes de la grande finale après une saison fabuleuse, marquée de rebondissements avec par exemple la blessure de Gordon Hayward en début de saison ou celle de Kyrie Irving juste avant les playoffs. Alors soyez-en sûrs, nous reverrons très prochainement les Celtics en haut de l’affiche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here