Lundi à Caen, a eu lieu le premier match de la saison internationale de l’équipe de France. Au terme d’un match accroché, les bleus sont parvenus à s’imposer trois manches à 2 face au Japon. 


Jean Patry à la pointe, Thibault Rossard et Earvin Ngapeth en réceptionneurs/attaquants, Nicolas Le Goff et Barthélémy Chinenyeze au poste de central, Antoine Brizard à la passe et Jérémy Moulliel au poste de libéro pour sa première sélection était le six aligné par Laurent Tillie en début de rencontre.

Ce premier six allait montrer de belles choses face à un adversaire en deçà en ce début de rencontre. Jean Patry (17 points au total) et les siens ont donc laisser le Japon à onze points dans ce premier set (25-11).

Laurent Tillie a par la suite, fait tourner son effectif et Julien Lyneel, Jonas Aguenier, Kévin Tillie, où encore Raphaël Corre le passeur cannois se sont illustrés. La partie s’est cependant rééquilibré où les japonnais ont trouvé leurs marques tant en défense qu’à l’attaque. Ces derniers remporteront même la seconde manche (22-25) avant de mener 2-0 face aux tricolores (26-28). Menés dans le quatrième set, les Bleus vont sonner la révolte grâce à l’aide du public caennais et reprendre la main mise sur le match pour venir égaliser 2-2 (25-20).

Photo d’archive

La révolte est belle et bien sonnée, les protégés de Laurent Tillie prennent l’ascendant et creuse l’écart dès le début du tie-break pour ne laisser aucunes chances aux japonais de revenir dans la rencontre et de s’imposer 3-2 (15-8).

Les Bleus débuteront à partir de vendredi la Volleyball Nations League à Rouen et ce, jusqu’à dimanche.


Pour suivre l’actualité du volley-ball: 100% volley-ball français


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here