Demain matin, la Roannaise Anais Dachet prendra le départ des Championnats de France FFA de Course en Montagne à Arrens-Marsous. A cette occasion, nous avons été à la rencontre de la prometteuse pensionnaire du Club Athlétique du Roannais.


Parlons Sports : Bonjour Anaïs, alors comment te sens-tu à la veille d’un événement important dans ta saison ?

Anaïs Dachet : Très bien, pas de stress pour le moment. J’ai reconnu un bout du parcours ce matin c’est dur mais j’ai hâte.

PS : Justement, qu’est-ce que tu pourrais nous dire par rapport au parcours de ces Championnats de France 2018 ?

AD : Cette année c’est montée/descente. Le parcours est bien gras, bien boueux, la descente est très très technique et c’est un tout petit sentier avec un kilomètre vertical à l’envers.

PS : Quels sont tes objectifs sur cette course ?

AD : Niveau objectif je ne sais pas vraiment. C’est une grande première pour moi puisque je suis passée espoir cette année donc je cours avec les seniors. Je vais tout donner et on verra ce que ça donnera à la fin. Il y a des filles avec un joli niveau donc la bataille va être belle.

PS : Sinon quelles sont les prochaines échéances dans ta saison après ce grand événement ?

AD : Je vais probablement faire les Championnats de France de 10km à Liévin le 23 juin prochain puis ce sera plus cool avant de reprendre en août où j’irais à Val Thorens pour faire les Val Tho Summit Games. Enfin, début septembre j’espère faire les Championnats de France de kilomètres vertical.

PS : Et en Equipe de France qu’est-ce que tu espère ?

AD : Honnêtement la sélection cette année est impossible étant donné que je suis avec les élites dans chaque course. Donc c’est chaud de se faire une place mais je ne suis qu’en première année espoir donc j’ai le temps devant moi. J’espère un nouveau maillot bleu dans quelques années…


Merci à Anaïs pour sa gentillesse et toute la rédaction de Parlons Sports lui souhaite tout le meilleur dans ses différents projets. Rendez-vous dès 9 h demain pour supporter la jeune roannaise.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here