Hier soir, la Chorale de Roanne se déplaçait dans la fournaise de Parsemain pour aller défier Fos Provence Basket lors du match retour des finales d’accession en Jeep Elite. 


Après avoir lâché la manche 1 lundi à Vacheresse (68-72), les hommes de Laurent Pluvy n’avaient pas le choix : il fallait gagner en Provence pour entretenir l’espoir d’une montée à l’étage supérieur.

Le match commençait sur des bases élevées dans le sillage d’un Pierre Pelos XXL (20 pts à 9/11 aux tirs, 8 rebonds, 26 d’évaluation) mais les Choraliens répondaient du tac au tac aux assauts provençaux par le biais de Pierre Brun (26-20, 10e). Mais en début de deuxième quart temps, les BYers allaient reprendre le dessus sur des Roannais trop tendres (29-22, 22e). Il fallut une belle séquence de près de 5 minutes de la part des coéqupiers de Ben Mbala qui concluaient la première période par un joli 16-8 pour revenir à hauteur des hommes de Rémy Giuitta à la pause (43-43, 20e).

En deuxième période, le combat est toujours de rigueur entre les deux formations et pendant près de 5 minutes, le tableau d’affichage ne va pas beaucoup changer (49-49, 34e). Grâce à son capitaine, la Chorale va ensuite prendre les commandes et infliger un 5-0 aux joueurs de Fos (49-54, 36e). Profitant d’une baisse de régime des Provençaux, les coéquipiers de Robert Nyakundi (12 pts, 6 rebonds, 3 passes, 15 d’évaluation) gardaient la main à 10 minutes de la fin du match (59-61, 30e). Dans le dernier acte, c’était Pelos versus les autres ! L’homme de la montée pour Fos… Le facteur X qui dégoûtait les Roannais. Le money time échappait aux coéquipiers de David Jackson et la montée en Jeep Elite dans le même temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here