Le retour du Grand Prix de France nous a offert un premier tour animé avec plusieurs accidents. Valterri Bottas et Sébastian Vettel se sont d’abord accroché au premier virage les obligeants à passer par la voie des stands ainsi que deux français.


Élancé de la troisième place, le leader du championnat est venu perturber à lui seul le Grand Prix de France. Ayant pris un excellent envol avec des gommes plus tendres que les Mercedes devant lui, il réussit à se mettre à la hauteur de Bottas avant le premier freinage mais l’allemand en manque de visibilité vient harponner la Mercedes de Bottas. Un accrochage avec de lourde conséquences pour la Mercedes qui est victime d’une crevaison et d’une efficacité réduite de son fond plat. La Ferrari pénalisée de 5 secondes devra elle aussi passer les stands pour changer son aileron avant. Les deux pilotes tentent alors le pari d’aller jusqu’au bout de la course avec leurs gommes Tendres.

Deux tricolores au tapis

Un autre incident plus problématique pour les supporters français puisque celui-ci impliquait Pierre Gasly (Toro Rosso) et Esteban Ocon (Force India). Le pilote Toro Rosso en embuscade derrière la Force India perd le train arrière de sa monoplace à l’entrée du Virage de l’Hôtel et percute Esteban Ocon qui lui ferme la porte. Les deux tricolores ont été contraints d’abandonner suite à cet accrochage.

Hamilton élancé de la pôle position s’impose sans forcer malgré la fatigue présente. Le britannique fait coup double puisqu’il prend les reines du championnat grâce à cette victoire. Si on s’attendait à des Mercedes ultra dominatrices, les Red Bull avaient un rythme de course intéressant avec un écart de cinq secondes seulement entre le vainqueur et Max Verstappen, second. Poleman du dernier Grand Prix de France à Magny-Cours et deuxième de la course en 2008, Kimi Raikkonen, auteur d’une belle remontée s’est adjugé en fin de course la troisième marche du podium sur le circuit du Castellet.

Daniel Ricciardo troisième une grande partie de la course s’est finalement classé à la quatrième place devant Sebastian Vettel. Ressorti 19ème, Vettel a pu bénéficier de la Voiture de Sécurité qui lui a permit de regrouper les monoplaces et donc de recoller au train. Tout comme Bottas, les deux hommes parti deuxième et troisième ont animés le Grand Prix avec de belles remontées.

Renault dans les points à domicile

A domicile, Renault créée la sensation avec Carlos Sainz qui s’est retrouvé troisième en début de course. Le Team français parvient à placer ses deux pilotes dans les points, avec les huitièmes et neuvièmes places de Carlos Sainz et Nico Hülkenberg respectivement.

Après une belle séance de qualifications, le monégasque Charles Leclerc s’est offert le dernier point de la dixième place.

La France est enfin de retour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here