Comme chaque année, l’Allemagne est l’un des grands favoris du Mondial. Derrière, la course à la deuxième place s’annonce équilibrée entre le Mexique, la Suède et la Corée du Sud.


Photo AFP

  • Groupe F : Allemagne, Suède, Corée du Sud, Mexique 


  • Matches :
  • Allemagne – Mexique (17 juin – 17h)
  • Suède – Corée du Sud (18 juin – 14h)
  • Corée du Sud – Mexique (23 juin – 17h)
  • Allemagne – Suède (23 juin – 20h)
  • Mexique – Suède (27 juin – 16h)
  • Corée du Sud – Allemagne (27 juin – 16h)

PARCOURS « BRÉSIL 2014 »


Allemagne : Vainqueur de la Coupe du Monde
Suède : Non qualifié
Corée du Sud : Phase de poule
Mexique : 1/8e de finale (défaite contre les Pays-Bas 2-1)


LA STAR – Thomas Müller


Grand artisan de la victoire de l’Allemagne, Müller est plus à l’aise avec la Mannschaft qu’avec son club du Bayern Munich. Discret cette saison, il faut toujours se méfier du lion qui dort. Müller fait partie de ses joueurs de classe mondiale qui peuvent faire basculer un match à tout moment. Auteur de 10 buts en seulement deux éditions, il sera à coup sûr l’homme fort sur lequel l’Allemagne peut compter pour décrocher une cinquième étoile.


LE FAVORI : L’ALLEMAGNE


Champions du Monde en titre, les Allemands vont en Russie pour défendre leur trophée. Après un remarquable parcours en 2014, avec la mythique victoire devant le Brésil en demi-finale (7-1), les hommes de Joachim Low sont toujours aussi bien armés. Entre le leadership de Thomas Muller, la vista de Mesut Ozil ou encore la fougue de Julian Draxler, l’Allemagne a le talent pour remporter une cinquième Coupe du Monde. Mais attention à l’excès de confiance. Pour preuve, les dernières sorties de la Mannschaft. Si l’Allemagne reste sur un timide succès 2-1 contre l’Arabie Saoudite, les coéquipiers de Manuel Neuer ont perdu contre l’Autriche et le Brésil et n’ont pas gagné devant la France, l’Angleterre et l’Espagne. A voir si en compétition, l’Allemagne réussira à redevenir ce rouleau compresseur diabolique.


LA (POSSIBLE) SURPRISE : LE MEXIQUE


C’est l’équipe que personne n’attend et pourtant, lors des dernières éditions, les Mexicains ont toujours donné du fil à retordre à ses adversaires. Alors pourquoi pas encore une fois en Russie ? Dans un groupe abordable, pour la deuxième place, le Mexique a tout du parfait dauphin de l’ogre allemand. Avec le vieux briscard Rafael Marquez, ou encore les désormais expérimentés Chicharito, Giovanni Dos Santos et Guillermo Ochoa, le Mexique peut créer la surprise et aller loin dans la compétition. On y croit !


LE BAROMÈTRE PS


Argentine – ★★★★★ ★★★☆☆
Brésil – ★★★★★ ★★★☆☆
Allemagne – ★★★★★ ★★★☆☆
Espagne – ★★★★★ ★★★☆☆
France– ★★★★★ ★★★☆☆
Croatie – ★★★★★ ★☆☆☆☆
Mexique – ★★★★★ ★☆☆☆☆
Portugal – ★★★★★ ★☆☆☆☆
Uruguay – ★★★★★ ☆☆☆☆☆
Nigeria – ★★★☆☆ ☆☆☆☆☆
Costa Rica – ★★☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Danemark – ★★☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Suisse – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Suède – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Russie – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Égypte – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Maroc – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Pérou – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Australie – ★☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Serbie – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Islande – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Corée du Sud – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Iran – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Arabie Saoudite – ☆☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆

☆ Chances de remporter le Mondial (sur 10)

 

Le Groupe A

Le Groupe B

Le Groupe C

Le Groupe D

Le Groupe E

 

Suite de la saga « Tour du Monde », mercredi 13 juin avec les groupes G et H

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here