C’est le jardin de Lewis Hamilton! Silverstone est le circuit qui a le mieux réussi au pilote Britannique depuis ces quatre dernières années avec six poles positions et quatre victoires d’affilées. Seulement Ferrari a réussi a prendre le meilleur. 

Ferrari a pris le meilleur sur Hamilton mais s’eut peut-être été peu réglementaire. Pendant que Vettel se propulsait à la perfection de son emplacement, Kimi Raikkonen est arrivée trop vite au premier freinage et a harponné Hamilton qui est resté englué sur sa position à l’extinction des feux. Dans l’échappatoire au troisième virage, Lewis Hamilton a commencé son deuxième tour en 19ème position. Il allait devoir attaquer pour remonter. Délibéré comme action ? Le clan Mercedes s’interroge.

La manoeuvre de Raikkonen a été jugée peu réglementaire par les commissaires qui lui ont infligé une pénalité de temps de 10 secondes à observer lors de son arrêt au stand pour changement de pneus. Kimi Raikkonen n’a d’ailleurs pas eu de mal a reconnaître cette erreur en zone d’interview sous le podium. Hamilton qui est remonté en deuxième position est allé déçu, s’enfermer dans la cool room, accusant le coup.

Hamilton qui voulait cette victoire devant son peuple est parvenu à remonter sur les concurrents plus lents, gagnant 14 places en neuf tours. Il n’a vraiment eu aucun mal, la Mercedes était bien trop vite pour la plupart des poursuivants jusqu’aux Red Bull. Vettel a pris les devants pour contrôler le rythme aisément devant Bottas, Verstappen, Raikkonen et Ricciardo. Hulkenberg sur la Renault pointait en sixième position devant Charles Leclerc, dans tous les bons coups depuis l’Azerbaïdjan.

Malheureusement, les séries ont une fin et Leclerc a été contraint à l’abandon juste après son arrêt au stand. On ne connait pas la nature du problème, peut-être une roue mal vissée…

Ericsson relance le suspens

Cette année, c’est la première fois que le DRS, aileron arrière mobile était activable en courbe rapide. La ligne droite de départ était concernée par ce changement. Romain Grosjean qui s’était fait piéger en essais libres à passer cette première courbe DRS ouvert a été imité par Marcus Ericsson, sur la Sauber. Le Suédois a de façon logique perdu le contrôle de sa voiture en passant cette courbe DRS ouvert. Il est allée s’encastrer dans les  murs de pneus à haute vitesse. Heureusement, le Suédois s’en est sorti sans blessures. Cet accident a entrainé la première sortie de la voiture de sécurité au trentième des cinquante-deux passages sur la ligne de départ cet après-midi.

Vettel, Raikkonen et les Red Bull changent de pneus, passant au tendres plus frais, pas Hamilton ni Bottas qui ont poursuivi en piste. A la relance, ça s’anime, Alonso essaye de passer Magnussen qui le bloque. Carlos Sainz a tenté sa chance à l’extérieur au niveau de la sortie de l’ancienne voie des stands sur Romain Grosjean. En déséquilibre, le Français a perdu le train avant de sa Haas qui est venu percuter l’arrière de la Renault de Sainz. Les deux pilotes ont été contraints à l’abandon et la voiture de sécurité est immédiatement ressortie pour permettre d’évacuer les deux monoplaces. 4ème abandon en dix courses cette saison pour Grosjean : statistique implacable.

A la deuxième relance, Bottas leader de la course perd pied

Nouvelle relance de course à près de 10 tours du but, Alonso re-tente sa chance sur Magnussen pour le compte de la neuvième place, passe, mais se fait tasser, retombe 10ème et se plaint du comportement du Danois, connu pour ses manoeuvres viriles. Entre Hulkenberg 7ème, Ocon 8ème, Magnussen 9ème, Alonso 10ème et Perez 11ème, l’écart est de moins de trois secondes. Pendant ce temps, Bottas qui pensait enfin tenir sa première victoire de la saison s’est défendu avec acharnement sur Vettel. Bottas était cependant en pneus plus âgés et a fini par se faire surprendre par un Vettel tenace. Ensuite, c’est Hamilton qui est passé pour ne pas perdre trop de points sur Vettel. Raikkonen a fini par dépasser à son tour puis Verstappen a, lui,  presque réussi aussi. Cependant, le Néerlandais a abandonné en fin de course. Bottas a rétrogradé à la 4ème place.

Alonso ne s’est pas laissé faire face à Magnussen et est finalement parvenu à s’en défaire. Profitant de l’abandon de Verstappen, il remonte a une bonne 8ème place pour la McLaren en difficulté. Magnussen termine 9ème devant Pierre Gasly qui a arraché la 10ème place à la Force India de Perez. La Toro Rosso était aussi en grande souffrance à Silverstone. Cette place à été arrachée au prix d’un aileron endommagé pour Perez. Les commissaires ont tranché cet incident de course après le Grand Prix et ont pénalisé le Français qui perd ce point.

Le résultat de ce Grand Prix animé :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here