Nouvelle recrue de l’ASF Andrézieux, Valentin Steinmetz a eu la gentillesse de se confier à nous à propos de ce nouveau challenge qui s’offre à lui. Ce fut l’occasion pour l’ancien pensionnaire du Roannais Foot 42 d’évoquer les objectifs de son nouveau club pour la saison à venir mais également ses ambitions personnelles.

Alors ça y est Valentin, nouvelle aventure en vue pour la saison à venir, peux-tu nous expliquer pourquoi as-tu décidé de t’engager avec l’ASF Andrézieux et donc de quitter le Roannais Foot 42 ?

Oui c’est une nouvelle aventure pour moi. J’ai décidé de rejoindre ce club afin de passer un palier. Suite à ma saison dernière qui a été pleine, j’ai ressenti le besoin et l’envie de sortir de ma zone de confort pour aller découvrir autre chose, un autre mode de fonctionnement, une charge d’entraînement plus importante, une exigence supérieure et bien sûr un niveau plus élevé.

Cette saison tu vas évoluer en National 2, niveau que tu n’as pour l’heure jamais connu, appréhendes-tu un peu ?

Oui je n’ai jamais connu ce niveau mais c’est justement ce qui me stimule et qui me motive énormément. Non je n’appréhende pas du tout, je ressens plus de l’excitation et l’envie d’en découdre. J’ai soif d’apprendre et de progresser et je pense que le championnat sera riche d’enseignements pour moi.

Quels sont les objectifs de ton équipe cette saison ? Penses-tu que la montée est à votre portée ?

L’objectif du club est de continuer sa progression qui dure depuis de nombreuses années. L’an dernier, l’équipe a terminé troisième, nous voulons évidemment faire mieux. Nous en sommes qu’à une semaine de préparation pour le moment donc c’est difficile à dire mais ce que je peux constater c’est que tout est réuni pour réaliser une très bonne saison.

Sur le plan personnel, t’es tu fixé des objectifs ?

Oui je me suis fixé des objectifs mais le plus important pour moi c’est de progresser. Je n’ai pas la prétention de dire que je veux m’imposer tout de suite. Il faut être objectif, je fais un bon de trois niveaux, c’est une très belle opportunité pour moi. C’est pour ça que je vais tout donner au quotidien pour mettre toutes les chances de mon côté afin de jouer le plus possible et à terme m’imposer. Mais sans le travail, l’humilité et la persévérance il n’y aura rien donc je sais ce qu’il me reste à faire.

Votre préparation a débuté par un match amical face à l’ASSE (ndlr : défaite 7-0), qu’as-tu pensé de ce match tant sur le plan collectif que personnel ?

Sur le plan comptable le match a été compliqué pour nous avec ce large écart. Collectivement je pense que nous n’étions pas aussi prêts qu’eux sur le plan physique ce qui n’a pas joué en notre faveur et il faut aussi reconnaître que nous étions en dessous en terme de niveau. Mais il ne faut pas oublier qu’il y avait 6-0 à la mi-temps ce qui veut dire que nous avons fait jeu égal ou presque sur la deuxième mi-temps. Ce match est donc pleins d’enseignements pour nous et nous allons nous en servir pour la suite de la préparation. D’un point de vue personnel, je suis satisfait d’avoir pu m’exprimer pendant 70 minutes. J’ai évolué à deux postes qui sont nouveaux pour moi, je me suis senti globalement bien et je pense avoir rendu une copie correcte même si je suis capable de faire mieux. Ce match a été une très bonne expérience pour moi de me confronter à des joueurs professionnels alors que quelques semaines plus tôt j’affrontais des équipes de district.

En signant à Andrézieux as-tu l’espoir de taper dans l’œil d’un club plus huppé comme l’ASSE par exemple, club partenaire de ton équipe ?

Honnêtement, je ne pense pas du tout à cela. Je ne me fixe pas de limites car je ne sais pas encore jusqu’où je peux aller. Je n’aime pas forcément penser à tout ça, je suis plutôt du genre à me focaliser étape par étape. Je vais donc tout mettre en œuvre pour réaliser une très belle saison sans regarder au-delà.

Nous tenons bien évidemment à remercier Valentin pour le temps qu’il a pu nous accorder, nous lui souhaitons bonne chance pour cette saison et le meilleur pour la suite de sa jeune carrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here