On attendait un duel entre BMC et Sky… et nous avons été servis. Finalement, c’est la formation américaine qui a devancé la Britannique, pour quatre petites secondes. Greg Van Avermaet est le nouveau maillot jaune.

BMC s’est adjugé le chrono par équipes, plaçant Richie Porte idéalement. Crédit : Twitter officiel du Tour de France.

La victoire se jouait dans les premiers partants. Mitchelton-Scott établit le premier gros temps de référence. Adam Yates et les siens se positionnent déjà dans les meilleures conditions avec 38’55 au final. Et puis les deux épouvantails du jour se présentent sur la rampe de départ. Au coude-à-coude pendant les 35,5 kilomètres de course, c’est finalement Richie Porte et sa BMC qui prennent le dessus (38’46) sur Chris Froome et les Sky. Sur la ligne, seulement 4 petites secondes entre les deux. Les autres n’auront finalement que des miettes, et l’ambition de limiter la casse au maximum. Il y a bien Quick-Step, en toute fin d’épreuve, qui a cru faire trembler les leaders. Mais finalement, 7 secondes les séparent de la victoire à l’arrivée.

Du côté des autres leaders, Dumoulin lâche 11 secondes, Uran 35 secondes, Majka 50 secondes, Fuglsang 51 secondes, Zakarin 53 secondes, Quintana 54 secondes, Nibali 1mn06, Bardet et Roglic 1mn15, Mollema 1mn16, Dan Martin 1mn39 et Barguil 1mn46.

Au classement général, Greg Van Avermaet s’empare donc de la tunique jaune, laissée par Peter Sagan. Il devance son coéquipier Tejay Van Garderen, dans le même temps, et Geraint Thomas, à 3 secondes. Julian Alaphilippe est le premier Français, 6e à 7 secondes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here