Vainqueur hier, Fernando Gaviria n’a pu retenter sa chance sur les routes de la Roche-sur-Yon à cause d’une chute collective à moins de deux kilomètres de l’arrivée. Une étape remportée par le champion du monde Peter Sagan.


 

Avec une étape longue de 182.5 kilomètres, les coureurs se sont élancés ce matin sous une chaleur insoutenable.

A domicile, l’équipe Direct Energie a placé Sylvain Chavanel dans l’échappée du jour accompagné de Dion Smith (Wanty-Groupe Gobert) et Michael Gogl (Trek-Segafredo). Une échappée composée de trois coureurs qui, sur un parcours plat avait peu de chance d’aller au bout. Victime d’un problème musculaire, Michael Gogl est contraint de renoncer à l’échappée. A 40 kilomètres de l’arrivée, le peloton a repris deux des trois courageux du jour, seul le français Sylvain Chavanel est resté en tête avant d’être absorbé après une échappée de 170 kilomètres.

 

On se dirige tout droit vers un sprint massif mais des favoris pour l’étape n’ont pas tous eu la chance d’y participer à commencer par Marcel Kittel. Le sprinteur allemand multi vainqueurs d’étapes sur le tour de France a été victime d’une crevaison à seulement 8 kilomètres de l’arrivée. Impossible pour Kittel de revenir aux avants postes avant le sprint final.

C’est à 1.8 kilomètres de l’arrivée qu’une chute collective survient dans un virage rapide sur la droite où nous retrouvons principalement le maillot jaune Fernando Gaviria. Le colombien vainqueur hier n’a pas pu lever les bras aujourd’hui. Il perd par la même occasion le maillot jaune et le maillot vert. Une journée à oublier pour le talentueux sprinteur.

Cette chute survenue à l’avant du peloton a considérablement ralenti le peloton puisque les coureurs de devant ne sont plus qu’une quinzaine à se battre pour la victoire. On retrouve notamment le triple champion du monde en titre Peter Sagan mais également le français Arnaud Démare (Française des Jeux) et Alejandro Valverde (Movistar). Avec un faux plat montant dans la dernière ligne droite, le profil de Peter Sagan correspondait parfaitement à cette arrivée. Dans la roue d’Arnaud Démarre, le slovaque idéalement placé s’est décalé pour signer sa première victoire sur ce Tour 2018. Peter Sagan devance Colbrelli et Démare, il en profite pour s’emparer de la tunique jaune de leader et du maillot vert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here