Etape reine en Alsace à l’occasion de la quatrième journée. Vainqueur la veille, Geoffrey Bouchard et le CR4C Roanne ont couru pour le maillot jaune aujourd’hui. Mission accomplie.

Geoffrey Bouchard n’a pas fait le doublé hier, mais il a quand même décroché le maillot jaune avant la dernière étape. Crédit : Vincent Voegtlin, L’Alsace.

Les attaques fusent pour composer l’échappée. Avec un parcours dantesque de 165 kilomètres de montées/descentes, personne ne veut laisser passer sa chance de s’exprimer. Et c’est le CR4C qui fait le tri parmi les offensives, refusant de laisser sortir certains coureurs pouvant être dangereux au classement général. La course est très décousue, un premier groupe de 12 s’en va, avec deux Français à son bord : Marlon Gaillard (Vendée U) et Rémi Aubert (CC Etupes).

La montée du Petit Ballon redistribue les cartes à mi-course. Les mouvements continuent dans le peloton. Mais finalement, autour des 45 kilomètres de l’arrivée, soit en haut de la montée des Trois Epis, tout le monde est rappelé à l’ordre. Mais un nouveau trio s’en va, composé de Kristoffer Skjerping (Joker-Icopal), Patrick Schelling (Team Vorarlberg-Santic) et du Français, intenable hier, Adrien Guillonnet (SCO Dijon). Et ce groupe prend du champ, devenant même dangereux pour les intérêts du CR4C Roanne.

Tout pour le jaune

Voyant un coup à tenter, les Roannais envoient Lucas Papillon en contre. Celui sort en compagnie de trois concurrents à la chasse du trio. Mais l’écart entre la tête et le peloton passant les 2 minutes, le danger est trop important. Les leaders arrêtent de se regarder. Dans la montée finale, Geoffrey Bouchard prend les choses en main, alors qu’en tête Szymon Rekita (Leopard) a pris la place de Skjerping, distancé. Au même instant, Florian Stork (Sunweb), le maillot jaune, perd contact avec les favoris. Bouchard n’a plus qu’à contrôler jusqu’à la ligne.

Le danger s’appelle donc Adrien Guillonnet (à 53 secondes du Roannais au général). Mais Bouchard, tout en maîtrise, recolle sur le groupe de tête, accompagné des principaux favoris à la victoire finale : Brandon McNulty (Etats-Unis), Marc Hirschi (Sunweb) et Vadim Pronskiy (Astana). La décision ne se fera que dans les derniers hectomètres. Marc Hirschi prend le dessus sur le champion de France amateur, et McNulty, qui terminent à 2 secondes. Guillonnet est de nouveau 4e, à 14 secondes. Mais la mission roannaise est un succès : le maillot jaune est sur les épaules de son leader. Avec un avantage de 22 secondes sur Hirschi, et 27 secondes sur McNulty. Guillonnet remonte à la 4e place, à 1 minute 08, pour l’honneur tricolore.

Les classements des Roannais

Etape : 2. Bouchard + 2’’ ; 18. Papillon + 3’49’’ ; 75. Jamet + 27’05’’ ; 91. Chatelus + 29’32’’ ; 94. Costa + 29’32’’ ; 115. Terrasson + 36’01’’.
Général : 1. Bouchard ; 18. Papillon + 6’54’’ ; 62. Jamet + 29’13’’ ; 89. Costa + 38’58’’ ; 120. Terrasson + 59’23’’ ; 122. Chatelus + 1h6’12’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here