Lors d’une conférence de presse à Bercy, Michael Llodra a annoncé la fin de sa carrière. Après une saison 2015 blanche à cause d’une douleur au coude, le Français aurait aimé repartir pour une saison de plus en double, malheureusement son opération n’ a pas suffisamment bien fonctionné pour qu’il puisse s’investir une année supplémentaire.

Je vous ai convoqué pour vous annoncer ma fin de carrière. Le moment est arrivé pour moi de raccrocher, pour plusieurs raisons. La première, c’est bien évidemment ce coude qui me gêne maintenant depuis pratiquement deux ans. J’ai essayé de rejouer jusqu’au dernier moment, mais malheureusement l’opération n’a pas suffisamment bien fonctionné pour m’investir à fond. J’ai quelques regrets bien sûr d’arrêter sur une blessure mais c’est plus sage comme ça. 

Une page se tourne donc pour gaucher de 35ans, qui quitte le circuit avec un beau palmarès. En effet, en simple, il aura remporté 5 titres ATP, réalisé deux 1/2 finale en master 1000 (Bercy) et atteint quatre fois les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand-Chelem. Mais c’est surtout en double où il s’est illustré, avec pas moins de 26 titres dont trois du Grand Chelem (Open d’Australie en 2003 et 2004 et Wimbledon en 2007), 1 titre au masters (2005) et une médaille d’argent aux JO de Londres.

Crédit Photo : Anti gone
Crédit Photo : ANTI GONE

Si il se retire du monde professionnel, Michael Llodra n’exclut cependant pas de rejouer au tennis : « Je peux jouer au tennis encore, j’en ai très envie, ca peut être des matches par équipe ou des tournois de tennis professionnels, pourquoi pas des trophées des Légendes. On verra bien. Je ne vais pas abandonner le circuit de tennis comme cela. Cela m’a tellement apporté, c’est ma vie.« 

Ses futurs projets

Sa reconversion commence dès maintenant. En effet, Michael Llodra a confirmé son investissement aux côtés de l’équipe de Belgique pour la finale de la Coupe Davis face à la Grande Bretagne, du 27 au 29 novembre. Il servira de conseiller pour le double, point très important pour la victoire finale de la compétition : « Je suis très excité à l’idée d’aider mes copains belges. Ce sera une rude affaire mais c’est très sympa. Mon apport portera forcément sur le double, un point déterminant une nouvelle fois dans cette rencontre. Je suis assez proche des joueurs belges, notamment David (Goffin) et Steve (Darcis). Pour avoir vécu quatre finales de Coupe Davis, j’en avais longtemps parlé avec Steve qui a bien aimé mon analyse. Il y a une pression énorme mais finalement, une finale ça se joue et ça se gagne! On a calé des séances d’entraînement toute la semaine de stage plus la semaine qui précède la finale. Maintenant, il n’y a plus qu’à bosser et à aller soulever ce saladier ».

Il a également annoncé la sortie d’un livre intitulé «Jeu, set et cash» : « Clairement, c’est un livre qui retrace un peu ma vie. Je raconte un peu mon enfance. Il y a également plein d’anecdotes, ma vie sur le circuit, les joueurs. J’y parle un peu de tout: du dopage, du circuit, etc.« 

Il entend également continuer son rôle de consultant pour France Télévision lors du prochain Roland Garros et aux Jeux Olympiques à Rio.

Pour finir, il évoque des projets en relation avec le vin : « J’ai déjà une activité dans ce domaine et j’ai d’autres choses en réflexion« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here