Le Roannais Basket Féminin accueille ce samedi au Palais des Sports l’équipe du Creusot dans un match au sommet. Si vous n’aviez pas prévu de venir au Palais des Sports, cet article est pour vous.

 

Parce que c’est un match au sommet

 

Une image résume la situation :

Sans titre

Le RBF est leader du championnat de NF1, et il accueille son dauphin (provisoire ?). Un match qui s’annonce prometteur, tant les deux équipes sont entrées pied au planché en championnat cette saison. Une victoire pour le RBF permettrait un pas de plus vers le maintien, objectif non modifiable… pour le moment.

 

Parce que le Palais des Sports est une forteresse bien gardée

 

p1a59620h01edb1r471c41dubv5u67
Les Pink Ladies qui remercient leur public, une scène courante cette saison

 

C’est simple, les Pink Ladies sont invaincues à domicile. Depuis cette saison, le RBF joue au Palais des Sports de Roanne quand il accueille en Nationale 1. Quatre matchs, quatre victoires c’est aussi simple que ça. Ce n’est pas un secret gardé, les filles d’Olivier Hirsch aiment faire plaisir à leur public. Une salle qui se remplit au fur et à mesure des rencontres, des victoires.. A quand votre tour ?

 

Parce que le sport féminin se popularise 

 

Céline Dumerc, chef de file de la popularisation du basket féminin
Céline Dumerc, chef de file de la popularisation du basket féminin

 

Alors oui, le sport masculin est encore beaucoup plus populaire que celui pratiqué par des filles. Ce qui est le cas dans le football notamment. C’est une histoire de société, d’idées reçues et de médiatisation. Polémiquer sur ça prendrait des heures. Non, un seul sport en France connait un équilibre : le basket. Alors oui, la NBA est intouchable. Mais derrière en France, la Pro A n’est que très peu médiatisée. Seules les Equipes de France sont réellement suivies. Que ce soit masculine et féminine ! L’épopée des Braqueuses ne vous a pas fait rêver ? Les performances exceptionnelles de Céline Dumerc non plus ? Ne mentez pas, je vous ai démasqué.

 

Parce que la qualité du jeu est exceptionnelle

 

Leonore Duchez, une des recrues du RBF, réalise un grand début de championnat
Leonore Duchez, une des recrues du RBF, réalise un grand début de championnat

 

On ne remporte pas huit matchs sur neuf par hasard. Plus les semaines avancent, plus la qualité du jeu des roannaises s’améliore. Le collectif est rodé, les recrues se sont parfaitement intégrées. Le point d’orgue, la semaine dernière à Sanois St Gratien. Le RBF s’impose de 25 points (60-85) sans jamais trembler. Grosse défense et réussite en attaque, en ce moment les Pink Ladies marchent sur l’eau. Pourvu que ça dure. Le coach Olivier Hirsch n’y est pas pour rien, au contraire. Tous les clubs n’ont pas la chance d’avoir un technicien ayant remporté deux fois l’Euroligue…

 

Parce que ces filles valent de l’or

 

Juliette Delaune au plus proche des supporters
Juliette Delaune au plus proche des supporters

 

Humainement parlant, côtoyer régulièrement ces filles là est exceptionnel. Ce n’est pas donné à toutes les équipes, ni à tous les sports. Malgré le haut niveau, les joueuses d’Olivier Hirsch restent disponibles et toujours souriantes. Proches du public, elles sont aussi les ambassadrices du Roannais Basket Féminin. Sans compter les belles soirées d’après-match… La réussite est là, les résultats aussi, les sourires également. Pink Ladies, faites en sorte que cela dure encore longtemps.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here