L’équipage Audi mené par Marcel Fässler a déjà signé la pole position hier. Aujourd’hui, ils confirment avec la victoire. 

La lutte pour la victoire se jouait entre les Audi et les Porsches championnes du monde. Le départ a été assez calme. C’est Mark Webber qui emmenait le peloton sur la voiture numéro 8. Audi s’est lancé dans un sacré défi en alignant une nouvelle voiture complètement redessinée. La pari a été payant.

Le premier tournant de la course a eu lieu à mi-distance. La Porsche numéro 8 confiée à Brendon Hartley est sortie de piste dans un impressionnant accrochage. Le Néo-Zélandais a heurté une autre Porsche, mais de la catégorie GT.

Les deux pilotes sont indemnes, mais ça fait une Prototype Hybride hors jeu. Les Audi ont l’avantage, mais un peu plus tard, la Audi R18 pilotée par Lucas Di Grassi est victime d’une panne électrique qui cause un début d’incendie. Une Audi est au tapis à son tour. La course est devenue un duel entre les deux rescapées de chez Porsche et Audi.

Les Toyota ont été plus en retrait. Le moteur japonais n’a pas été à la hauteur, réglé pour le circuit des 24H du Mans. Avec le retrait de deux de ses rivales, une place sur le podium s’est finalement libérée. Toyota n’a pas été épargnée par les soucis. L’une de ses voitures, a subi une crevaison lente. Le pneu a éclaté et causé des dégâts sur la carrosserie.

Au final, c’est la Audi n°7 qui s’impose. Porsche voudra prendre sa revanche dans trois semaines à Spa.

Dans les autres catégories. En LMP2, c’est une Ligier-Nissan de l’écurie RGR Sport by Morand qui remporte la course.

En GT Pro, c’est la Ferrari AF Corse de Sam Bird et Davide Rigon qui a remporté la course. En GT Amateurs, c’est la Ferrari AF Corse du trio  Collard-Perrodo-Aguas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here