C’est une toute nouvelle piste qui s’est offertes aux monoplaces ce vendredi. Pour la première fois, la F1 se rendait au confins du Caucase, sur les rives de la Mer Caspienne en Azerbaïdjan. 

Après ses deux victoires consécutives, Hamilton a imprimé sa cadence aujourd’hui. Le Britannique a réalisé le meilleur tour en 1:44:233. Il a pu réaliser 33 tours dans l’après-midi. Ce n’est pas de trop pour apprivoiser les pièges de ce circuit. Par endroits, il atteint seulement 7 mètres de large ; le plus étroit de toute la saison. De plus, les échappatoires qui sont légion sur les circuits modernes sont très limités. Les erreurs et les blocages de roues se trouvent pénalisants. Rosberg a, lui, connu une fin de journée plus compliquée. Il a du stopper sa monoplace à cause d’une transmission bloquée. Il pourrait risquer une pénalité si Mercedes doit changer la boîte de vitesse. Elle serait mal venue pour son combat face à Hamilton qui se rapproche.

Ca n’a pas été plus simple pour Ferrari. Et Vettel et Raikkonen ont connu des problèmes techniques en fin de journée eu aussi. Vettel a regagné son stand au ralenti quand Raikkonen est resté bloqué sur la piste. C’est le MGU-K qui est suspecté, le moteur qui génère de l’énergie au freinage. Vettel est arrivé 8ème à près de 2 secondes par rapport à Hamilton. Raikkonen est 13ème. Chez Red Bull, Ricciardo a été l’unique pilote a taper le mur ce matin. Quand à Verstappen, il a eu des problèmes de pression d’huile ce matin. Les deux pilotes Red Bull se sont classé 7ème et 10ème à +1,8s et +2,0s pour Ricciardo.

Perez
Perez dans le paddock

Ce sont donc les Williams et Force India qui sont à la fête aujourd’hui. Ce tracé fait la part belle à la puissance moteur et ces deux écuries, avec leurs moteurs Mercedes ont eu l’avantage. Le meilleur des autres est Sergio Perez, 3ème à +1s de Hamilton, suivi de Bottas et Hulkenberg.

Sur ce circuit de moteur ou Honda devrait être en retrait, Button et Alonso ont réussi a prendre les 9ème et 11ème place à environ 2 secondes. En qualification, ce sera une bonne performance.

Romain Grosjean a place sa Haas en 12ème position, ce qui semble être la réalité pour l’écurie américaine. Gutierrez est lui 15ème. Pour Renault, le manque de rythme est le mal qui ronge les monoplaces jaunes. Elles ne parviennent pas à décoller des 17ème et 20ème places qu’ils occupent depuis quelques temps.

Enfin, belle performance pour Rio Haryanto qui, avec sa Manor se paye les deux Sauber et une Renault.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here