Adrian Newey, directeur technique désormais consultant pour l’écurie Red Bull est négatif à l’idée de la saison 2016. L’équipe autrichienne utilisera un moteur Renault rebadgé TAG-Hueuer. (voir nos précédents articles). Le britannique est pessimiste à l’évocation de la puissance qu’il délivrera.

Selon lui, Mercedes et Ferrari continueront leur progression. Même Toro Rosso, avec un moteur Ferrari de 2015 sera plus rapide que le moteur Renault de l’année prochaine. Il ne voit pas Renault progresser suffisamment. Il déclare : « Toro Rosso, notre écurie soeur qui aura un moteur Ferrari de 2015 sera considérablement plus rapide que nous avec une nouvelle unité de puissance Renault ».

Il estime que même la McLaren-Honda aura bien plus progressé. Il pense que le moteur à combustion interne est assez correct et que les problèmes de récupération d’énergie seront facilement réglés pour l’année prochaine. Le motoriste japonais devrait savoir tirer profit de l’année d’apprentissage qu’il a vécu et des 32 jetons mis à disposition des motoristes pour revoir leur copie.

La concurrence devrait donc s’étoffer, cela aurait pour conséquence de voir les Red Bull reléguées plus loin sur la grille de départ.

L’écurie autrichienne devra revoir ses ambitions à la baisse. Pour l’ingénieur, Mercedes et Ferrari ont l’avantage avec ces nouvelles règles. Les écurie qui construisent leurs propres moteurs ont l’avantage parce qu’elles sont supposées vendre des blocs propulseurs équivalents mais peuvent en vendre des légèrement moins puissants. C’est à se demander selon Adrian Newey, si les instances qui dirigent le sport veut les autoriser à posséder un bon moteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here