Un match à sens unique. Voilà ce qu’on a pu voir à Geoffroy Guichard ce soir, pour ce match de quatrième journée des phases de poules de l’Europa League, entre Saint-Étienne et le Dnipro.

Après 20 minutes non pas d’observation mais de combat au milieu de terrain entre les deux formations, les Verts ont commencé à accélérer et à placer des attaques plus tranchantes. Par les cotés, grâce à Nolan Roux et Kévin Monnet-Paquet, mais aussi dans l’axe avec Beric tantôt en pivot, tantôt dans la profondeur, bien lancé par Valentin Eysseric. L’ASSE alternait les attaques, et c’est finalement la combinaison KMP – Beric qui a fonctionné en premier : suite à un Une-Deux avec le Slovène, l’ancien lorientais s’est enfoncé dans la surface pour placer un plat du pied décisif (38′). Les Verts menaient 1-0 à la pause, mais rien n’était joué dans ce match puisqu’ils auraient pu se faire surprendre par le très bon Seleznov, qui a vu son joli but de la tête justement refusé avant le repos.

En deuxième période, les hommes de Christophe Galtier sont revenus avec les mêmes intentions de victoire, et l’attaquant Slovène de l’ASSE, passeur en première période, a retrouvé son instinct de buteur sur un centre de Nolan Roux (52′). Une situation qu’on commence à voir cette saison et qui avait déjà fonctionné face à Reims samedi dernier. C’était le 2ème but sur la 2ème frappe cadrée de « Bérigoal » cette saison en Europa League. Le troisième but est venu de Romain Hamouma, au terme d’un cafouillage dans la surface Ukrainienne. Il rejoint ainsi Marco Reus sur la troisième marche du podium des meilleurs buteurs en EL cette saison (5 buts).

J’ai cependant deux coups de gueule à faire passer :

  • Le premier concerne le soit disant exploit des Verts en Ukraine. Il faut arrêter avec ça. Oui, le Dnipro était finaliste de l’Europa League l’année dernière. Mais ce n’est plus du tout la même équipe, notamment avec l’absence ô combien majeure de Yehven Konoplyanka, parti du côté du FC Séville. Cette équipe du Dnipro n’est plus dans la même euphorie que la saison passée, et son public non plus, qui de plus n’était pas présent lors du match aller. Un huit clos total, ça joue dans les têtes de l’équipe à domicile. Et que dire du côté de Saint-Étienne… Offensivement, ce n’est plus du tout le même équipe : 3 joueurs à vocation offensive alignés ce soir n’étaient même pas présent dans le club la saison passée (Beric, Roux, Eysseric). L’équipe qui se présentait face au Dnipro a complètement changé, même si le Slovène était suspendu au match aller.
  • Second coup de gueule de la soirée : Monsieur Galtier, quand on a deux joueurs comme Gradel et Mollo qui s’en vont, il faudrait peut-être travailler les coups de pieds arrêtés à l’entrainement. De ce côté là, la prestation d’Eysseric était ce soir catastrophique. Incapable de soulever le ballon de plus de 20cm de la pelouse. Que ce soit pour les coups francs comme pour les corners. Quand on a des joueurs comme Beric, Pogba, Bayal et Perrin, on a vraiment de superbes coups à jouer sur ces phases de jeu !

 

Malgré tout, la victoire des Verts ce soir reste superbe, et la qualification pourrait se jouer à Rosenborg, défait 2 à 0 face à la Lazio.

Charles Perrier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here